Hommage à feu Camille Chagnon

Apprenant le décès de Camille Chagnon, le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a diffusé le message suivant: «C’était un secret de polichinelle que monsieur Chagnon et moi, malgré l’ouverture de celui-ci et les efforts de monsieur Bernard Landy, ne partagions pas la même conception de ce que devrait être l’avenir du Québec et du Canada. Cependant, notre relation a toujours été marqué par un profond respect et, j’irais même jusqu’à affirmer, une grande estime.

Fier Canadien, monsieur Chagnon n’en était pas moins un fier Québécois. Après avoir initialement donné à son entreprise un nom à consonance anglophone, c’est en français que ses différentes sociétés ont rayonné au Québec, au Canada et dans de nombreux pays du globe. Mais c’était surtout un fier Varennois. Dans la foulée du 325e anniversaire de la ville, il fut désigné «ambassadeur» de Varennes, titre qu’il s’employait scrupuleusement à honorer.

Prospère, ce qui n’a jamais eu le moindre effet sur sa grande simplicité, monsieur Chagnon n’a pas été épargné par un certain nombre de coups du sort. Courageux et déterminé, il ne s’est jamais laissé abattre, toujours entouré par sa famille et l’amour indéfectible de sa fidèle épouse, Nicole.

Monsieur Camille Chagnon, à l’instar d’autres grands bâtisseurs de notre région, nous est toujours apparu comme un homme solide comme le roc. Ce qu’il y a de plus troublant, lorsque de tels monuments nous quittent, c’est de réaliser que même le roc est vulnérable…

J’adresse à la famille et aux proches de monsieur Chagnon mes plus sincères condoléances.

Reposez en paix, cher ami!»

L'artiste peintre Christiane Cyr expose dans les bureaux de Stéphane Bergeron

Au cours des mois de juillet et août plusieurs œuvres de l'artiste peintre verchèroise Christiane Cyr orneront les murs du bureau de circonscription du député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron.

Depuis son enfance, madame Cyr se passionne pour toutes les formes d’art. En 2000, elle entreprend des cours de dessin avec les artistes Marie-Lyne Lortie et Marcelle Fortier. Depuis, elle a continué de perfectionner son art avec d'autres artistes de la circonscription, tels Paulette Charron et Maurice Auclair. Au fil des ans, elle a expérimenté les techniques propres aux différents médiums que sont l’aquarelle, l’acrylique, le pastel sec et la peinture à l’huile. Elle a déjà pris part à plusieurs expositions, que ce soit en groupe, en duo ou, depuis 2011, en solo.

Très engagée dans son milieu, notamment au sein de l’organisme Contact’L, madame Cyr s'inspire volontiers du caractère pittoresque de Verchères, qu’elle habite depuis maintenant 14 ans, pour exprimer sa passion et réaliser ses œuvres. Au moyen de techniques variées et explorant divers thèmes, les tableaux présentés dans le cadre de l’exposition au bureau de circonscription témoignent du talent et de la curiosité artistique de Christiane Cyr.

«Je suis très heureux de pouvoir offrir une vitrine à des artistes de notre région et, cette fois, de faire découvrir des œuvres de madame Cyr à nos concitoyennes et concitoyens», a signalé le député de Verchères. Rappelons que c’est depuis 2005 que Stéphane Bergeron permet aux artistes de la région d'exposer leurs œuvres au bureau de circonscription. Il importe de noter que le bureau de circonscription sera fermé pendant les vacances de la construction, soit du 21 juillet au 1er août inclusivement, et que l'exposition ne sera donc pas accessible pendant cette période.

L'opposition officielle demande au ministre responsable de la stratégie maritime de prendre une décision éclairée

CIRCONSCRIPTION DE VERCHÈRES, le 25 juin 2014 – Prenant le relais de son collègue de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, la députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports et de stratégie maritime, madame Martine Ouellet, a profité de l’étude des crédits du ministère des Transports au chapitre de la stratégie maritime, le 19 juin dernier, pour interroger le ministre responsable, Jean D’Amour, au sujet de ses intentions à propos du pôle logistique de transport et de son futur lieu d’établissement.

Compte tenu des nombreux nouveaux développements survenus ces derniers mois, dont le retrait du Canadien Pacifique du projet de pôle logistique à Vaudeuil-Soulanges, la députée de Vachon a d’abord demandé au ministre s’il comptait attendre les conclusions de l’étude menée par CargoM (la grappe métropolitaine de logistique et de transport de marchandises), à la demande du précédent gouvernement, avant de prendre une décision quant au lieu d’établissement de ce pôle logistique. Contre toute attente, le ministre a manifesté un certain empressement à vouloir aller de l’avant: «On a attendu longtemps; il n'y a pas beaucoup de décisions qui ont été prises dans le passé, si ce n'est que bien des études ont été réalisées. Je pense qu'on pourrait chauffer le Québec au complet rien qu'avec les études qui l’ont été, dans le passé, dans ce dossier-là. Le mandat que j'ai comme ministre, qui me vient directement du Premier ministre, et c'est le mandat pour l'ensemble des membres du comité ministériel qui a été formé il y a quelques semaines, c'est de prendre des décisions rapides».

Devant cette réponse faisant peu de cas d’un état de situation qui permettrait de prendre la décision la plus judicieuse pour le Québec, Martine Ouellet s’est inquiétée. «Nous sommes d'accord que le pôle logistique en Montérégie est nécessaire, mais si on veut que ça puisse être créateur d'emplois, c'est important de pouvoir utiliser un port qui est ouvert à l'année, qui est capable d'accueillir les containers, et de ne pas choisir un site qui va favoriser les distributeurs de l'Ontario et qui va favoriser le port de New-York, parce que, là, on ne s'aiderait pas, on se nuirait», a-t-elle précisé.

«La grande faiblesse du site de Vaudreuil, de poursuivre madame Ouellet, c'est justement le maritime; un port qui n'est pas accessible l'hiver, un port qui ne peut pas accueillir les gros navires de containers, (dont le nombre va) augmenter avec l'accord de libre-échange (Canada - Union européenne). Est-ce que vous vous engagez à réviser l'étude en fonction de l'abandon par le CP de son projet de gare intermodale et en fonction aussi de la volonté du port de Montréal de faire un agrandissement à Contrecœur?»

La porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports et de stratégie maritime a conclu son interrogatoire en offrant à nouveau sa collaboration et celle de ses collègues, dont Stéphane Bergeron, à l’établissement d’un pôle logistique dans la région, tout en soulignant sa surprise devant le refus répété du ministre de reconnaître que les installations portuaires très sommaires de Vaudreuil-Soulanges ne sont pas accessibles 12 mois par année.

D’ailleurs, le député de Verchères a quant à lui soulevé une autre contradiction dans le discours du ministre. «Le ministre n’a cessé de répondre à ma collègue qu’il fallait procéder rapidement en raison des emplois créés en Ontario, des investissements et des centres de distribution qui prennent également la route de cette province, mais il ne réalise même pas – ou il fait mine de ne pas réaliser – que l’établissement du pôle logistique à Vaudreuil-Soulanges aurait pour effet d’accentuer, voire d’accélérer, ce mouvement favorisant nos concurrents ontariens. Il importe donc de ne pas prendre une décision empressée et motivée par de simples considérations politiques, sans quoi le Québec pourrait s’en mordre les doigts pendant très longtemps…», de conclure Stéphane Bergeron.

Stéphane Bergeron souligne le 30e anniversaire de la Maison des Jeunes de Varennes

QUÉBEC, le 11 juin 2014 - C'est dans le cadre d'une déclaration prononcée à l'Assemblée nationale, le 11 juin dernier, que le député de Verchères et leader parlementaire de l'opposition officielle, monsieur Stéphane Bergeron, a souligné le 30e anniversaire de fondation de la Maison des jeunes de Varennes.

«C’est le 21 février dernier que la Maison des jeunes de Varennes a célébré de belle manière son 30e anniversaire de fondation. La jeunesse constituant la plus grande richesse d’un peuple, il est heureux de pouvoir compter sur la présence et l’action d’un organisme favorisant son développement et son intégration harmonieuse au sein de la communauté», a déclaré monsieur Bergeron.

«Qui sait combien d’adultes en devenir ont pu trouver, à un moment déterminant de leur adolescence, l’écoute, le soutien et la valorisation dont ils avaient besoin, et ce, grâce à l’intervention inestimable d’animateurs compétents et attentionnés ou aux échanges entre camarades. La Maison des Jeunes s'emploie, en effet, à favoriser activement la socialisation des jeunes, leur estime de soi et leur apport positif à la communauté, le tout dans un environnement sain, sécuritaire et stimulant», de poursuivre le député de Verchères.

«Qu’il me soit donc permis de féliciter chaleureusement et de remercier toutes les personnes grâce auxquelles nous pouvons aujourd’hui célébrer ce 30e anniversaire. Longue vie à la Maison des Jeunes de Varennes et à ses membres!», de conclure Stéphane Bergeron.

Suzie Auclair et la Municipalité de Verchères honorées pour Musique sur le Fleuve

QUÉBEC, le 11 juin 2014 - C'est le 6 juin dernier que l'instigatrice du très populaire événement Musique sur le fleuve, la Verchèroise Suzie Auclair, a reçu des mains du ministre des Affaires municipales, monsieur Pierre Moreau, le Prix du Mérite municipal pour son engagement exemplaire et sa contribution inestimable à l'animation de la vie communautaire estivale, ainsi qu'au rayonnement de la municipalité de Verchères. Au nom du maire de Verchères, monsieur Alexandre Bélisle, qui ne pouvait prendre part à cette cérémonie, le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a accepté une plaque soulignant l'indispensable soutien de la municipalité pour la réalisation de cet événement, plaque qui lui a été confiée par les représentants de la Fédération québécoise des municipalités et de l'Union des municipalités du Québec.

crédit: Roch Théroux

 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top