Stéphane Bergeron souligne le 25e anniversaire de l'inauguration des Habitations Jardins Fleuris de l'OMH de Contrecœur

QUÉBEC, le 30 septembre 2014 - C'est dans le cadre d'une déclaration prononcée à l'Assemblée nationale, le 30 septembre dernier, que le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a souligné le 25e anniversaire de l’inauguration des Habitations Jardins Fleuris de l’Office municipal d’habitation de Contrecœur, qui a été célébré le 14 septembre, à l’occasion d’un brunch.

«Offrant des logements abordables à ses résidentes et résidents, principalement des aînés, qui sont dès lors en mesure de profiter d'un environnement calme et sécuritaire favorisant leur mieux-être, l’OMH de Contrecœur remplit la mission qui est la sienne et contribue ainsi concrètement à l'amélioration continue de la qualité de vie au sein de la communauté contrecœuroise», a déclaré monsieur Bergeron.

«Je veux donc profiter de l'occasion pour féliciter chaleureusement, en cette Chambre, les membres du comité organisateur de ce 25e anniversaire et saluer au passage toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont été associées à la mise sur pied de l'Office municipal d'habitation de Contrecœur ou à sa pérennité depuis», de poursuivre le député de Verchères.

«À l'image du dernier quart de siècle, les idées et projets pour l'avenir foisonnent à l'OMH de Contrecœur! Je souhaite donc aux membres de la direction et du conseil d'administration, ainsi qu'à l'ensemble des résidentes et résidents, une bonne continuation!», de conclure Stéphane Bergeron.

L'ex-attachée politique de Bernard Landry et Stéphane Bergeron devient présidente du Parti Québécois de Verchères

C’est sans opposition et dans l’enthousiasme général que madame Diane Duplin a été élue à la présidence du Parti Québécois de Verchères, à l'occasion de l’assemblée générale des membres, qui a eu lieu le 21 septembre dernier. Diane Duplin succède ainsi à Pierre Lessard, qui a présidé avec brio l’exécutif du Parti Québécois de Verchères pendant près de 5 ans et demi. Madame Duplin est bien connue dans la circonscription, puisqu’elle a occupé la fonction d'attachée politique des députés Landry, puis Bergeron, pendant vingt ans. Après cette remarquable carrière professionnelle, elle a décidé de prendre une retraite bien méritée pour être en mesure de consacrer davantage de temps à ses petits-enfants... et au Parti Québécois, ce que Stéphane Bergeron voit évidemment d'un très bon oeil. «Diane Duplin aura été une collaboratrice hors pair. Son départ du bureau de circonscription m'attriste énormément, mais je me console en sachant que nous pourrons continuer à profiter de sa redoutable efficacité et de son grand dévouement dans le cadre de ses nouvelles fonctions», de déclarer le député de Verchères.

Un exécutif alliant expérience et nouveauté

Comme le veut l’usage, et comme le prescrivent les statuts et règlements du Parti Québécois, un nouveau conseil exécutif a été élu, le 21 septembre dernier, lors de l’assemblée générale de l’Association locale de la circonscription de Verchères. Résultat d’un savant équilibre alliant expérience et renouveau, le conseil exécutif compte à ce jour 12 membres représentant différents secteurs de la circonscription de Verchères. On reconnaît, dans l’ordre habituel: Carol Ringuette, conseiller (Sainte-Julie); Diane Duplin, présidente (Varennes); Berthe Demers, secrétaire (Sainte-Julie); Monique Désy, conseillère (Varennes); Michel Martel, trésorier (Saint-Amable); Stéphane Bergeron, député de Verchères; Richard Jutras, conseiller (Contrecœur); Bruno Lavoie, conseiller (Varennes) et Jacques Durocher, vice-président (Varennes). N'apparaissent pas sur la photo: Sébastien Cyr, représentant jeune (Varennes), Catherine Fournier, représentante jeune (Sainte-Julie) et Serge Lapointe (Saint-Amable).

«Il n'y a pas de pénurie d'indépendantistes!»

C'est notamment en présence de Gilles-Philippe Delorme, président de l’exécutif du Parti Québécois de la Montérégie, de l’ex-député Luc Malo et de quelques élus municipaux, que plus d’une centaine de membres ont pris part, le 21 septembre dernier, à l’assemblée générale annuelle de l'Association du Parti Québécois de Verchères.

Le président sortant, monsieur Pierre Lessard, a tracé le bilan de cette dernière année très chargée: «Bien que dans Verchères, la dernière campagne électorale ait été, pour plusieurs d’entre nous, l’une des plus belles, des plus dynamiques et des mieux organisées que nous ayons pu vivre, le résultat, au niveau national, n’aura certes pas été à la hauteur de nos attentes. Que ce soit pour la préparation de la campagne électorale et la participation aux différentes instances du Parti, l’exécutif a été très actif. Malgré les circonstances, nous avons réussi à atteindre et même dépasser les objectifs que nous nous étions fixés. Et bien qu’il faille déplorer que notre député ne fasse plus partie du gouvernement, où il s’était encore une fois démarqué, il faut noter qu’on lui a de nouveau confié des responsabilités importantes au sein de l’opposition officielle», de préciser monsieur Lessard, faisant notamment référence aux fonctions de leader parlementaire adjoint qu’occupe désormais Stéphane Bergeron.

«Votre présence nombreuse donne tout son sens au caractère éminemment démocratique de notre formation politique. L’assemblée générale est en effet l’occasion pour les membres de prendre la parole, ce qu’ils ont d’ailleurs fait, en énonçant les grandes orientations qu’ils aimeraient voir le Parti Québécois prendre dans la conjoncture actuelle», a déclaré monsieur Bergeron.

«Votre participation importante, ainsi que celle constatée lors du rassemblement indépendantiste de Sainte-Julie, le 8 septembre dernier, et les quelque mille participants à l’événement destiNation, démontrent clairement qu’il n’y a pas de pénurie d’indépendantistes! L’enthousiasme est toujours au rendez-vous et l’exemple écossais nous démontre que cet enthousiasme peut être contagieux. D’ici le prochain rendez-vous électoral, nous devrons définir clairement le projet que nous proposerons à la population, élaborer un nouvel argumentaire qui tienne compte des préoccupations actuelles, démontrer en toutes occasions la nécessité de construire ce pays face au Canada, qui prend sans cesse des décisions sans se préoccuper du Québec, comme le démontre clairement, par exemple, la décision d’imposer un péage sur le nouveau pont Champlain», de poursuivre le député de Verchères.

Stéphane Bergeron a conclu en invitant tous les membres au traditionnel souper spaghetti du Parti Québécois de Verchères, qui se tiendra le 15 novembre prochain, à la salle communautaire des Chevaliers de Colomb de Sainte-Julie et qui soulignera l’anniversaire de la première élection du Parti Québécois, en 1976. Pour l’occasion, le député d’Abitibi-Ouest, François Gendron, qui siège à l’Assemblée nationale de façon ininterrompue depuis ce moment historique, nous fera notamment l’honneur de sa présence.

Stéphane Bergeron a participé à la marche mondiale pour le climat

CIRCONSCRIPTION DE VERCHÈRES, le 22 septembre 2014 – À l’occasion de la Marche mondiale pour le climat, le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires intergouvernementales canadiennes, monsieur Stéphane Bergeron, s’est joint aux milliers de Québécoises et Québécois qui ont marché, le dimanche 21 septembre dernier, en faveur de la lutte contre les changements climatiques.

Le député de Verchères a tenu à rappeler que le Québec doit poursuivre ses efforts visant à lutter contre les changements climatiques. «Le Québec a tout ce qu’il faut de talent et de sens de l’innovation pour devenir un chef de file dans le domaine de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce qui manque, c’est un gouvernement libéral qui se tienne debout pour réaffirmer la compétence du Québec en matière d’environnement, sans subir la moindre pression ou interférence d’Ottawa. Il nous appartient de prendre nos propres décisions sur ce qui se passe sur notre territoire et, pour cela, il nous faut un gouvernement qui en ait la volonté», a déclaré monsieur Bergeron.

Tenue dans le cadre du Sommet sur le climat, prévu à New York ce 23 septembre, la Marche mondiale mobilisait la population dans plus de 130 pays. Les citoyennes et citoyens d’une vingtaine de municipalités québécoises s’y sont joints. C’est à la marche organisée par Alerte Pétrole Rive-Sud, qui a eu lieu dans les rues de Boucherville pour s’opposer plus spécifiquement au transport du pétrole des sables bitumineux de l’Alberta, que Stéphane Bergeron a pris part.

«Cette marche aura permis aux gens de la région d’exprimer leurs inquiétudes quant à une éventuelle relance du dossier des gaz de schiste, aux forages pétroliers à Cacouna, ainsi qu’au transport de pétrole par voie ferroviaire et maritime, plus particulièrement à travers les communautés de Varennes, Verchères et Contrecœur. Dans ces dossiers, le gouvernement libéral fait montre, à l’égard de l’industrie des hydrocarbures, d’une complaisance totalement inacceptable pour des citoyennes et citoyens qui aspirent simplement à vivre en toute quiétude et en sécurité. Le gouvernement va-t-il cesser de se faire le défenseur de l’industrie et protéger enfin la population qui l’a élu?», de conclure Stéphane Bergeron.

 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top