Stéphane Bergeron se félicite de la décision de perpétuer la mémoire de Joseph-Philippe Labarre

Le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a tenu à saluer la décision de la Commission scolaire des Patriotes de redonner le nom de J.P.-Labarre située dans l’édifice portant ce même nom. «Le déménagement du centre de formation des adultes, qui se trouvait auparavant dans l’édifice J.-P.-Labarre à l’école Marie-Victorin et le déplacement des élèves de cette dernière école et de son nom dans ce même édifice a créé beaucoup de confusion, tout en ayant pour effet de minimiser l’importante contribution de feu Joseph-Philippe Labarre à notre vie scolaire régionale», de déclarer monsieur Bergeron.

«Or, la toponymie n’est pas qu’une coquetterie. À travers ces bâtiments, artères et monuments qui sont autant de repères tant physiques qu’identitaires, la toponymie a une fonction pédagogique. Elle permet d’entretenir le souvenir et la gratitude à l’égard de grands personnages et évènements ou de grands thèmes culturels, et surtout d’en entretenir la connaissance», a-t-il poursuivi.

«Il convient, en particulier, de reconnaître la contribution exemplaire de ces femmes et de ces hommes remarquables qui font carrière dans le domaine de l’enseignement et qui consacrent donc leur vie à la transmission des connaissances, au partage de l’expérience et au développement des compétences afin de préparer celles et ceux qui, dans tous les secteurs, seront appelés à prendre les commandes des destinées de la société québécoise. Ces personnes, passées et présentes, méritent toute notre estime et notre reconnaissance», d’ajouter le député de Verchères.

«Il est particulièrement important d’entretenir le souvenir et témoigner de notre reconnaissance à l’égard d’un homme comme Joseph-Philippe Labarre, ancien surintendant et membre à vie du Conseil de l’Instruction publique, qui est notamment connu pour avoir été l’un des pionniers de l’organisation et de la mise en place de ce qu’on appelle aujourd’hui les écoles secondaires. Homme passionné et déterminé, monsieur Labarre aura œuvré toute sa vie au mieux-être et à l’éducation des enfants. Il m’apparaissait donc important de lui rendre hommage en redonnant son nom à l’édifice qui ainsi connu dans la région depuis des lustres. C’est ce que je me suis employé à faire savoir aux membres du Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes, et je suis heureux que mon intervention, conjuguée à de nombreuses autres, ait pu contribuer à cette décision des plus appropriées», de conclure Stéphane Bergeron.

Stéphane Bergeron souligne la remise de la Médaille de l'Assemblée nationale à madame Diane Duplin

C'est dans le cadre d'une déclaration prononcée à l'Assemblée nationale, le 4 novembre dernier, que le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a souligné la remise de la médaille de l’Assemblée nationale à madame Diane Duplin, qui lui fut décernée le 13 octobre dernier, à l’occasion de l’inauguration du nouveau bureau de circonscription.

«C’était tout un changement que l’inauguration de ce nouveau bureau, puisqu’il avait auparavant eu pignon sur rue à la même adresse pendant plus de vingt ans, soit depuis que Bernard Landry y avait emménagé après son élection, en 1994. Il m’est donc apparu important de souligner le travail remarquable d’une femme qui incarne littéralement ces deux décennies de service à la population, madame Diane Duplin, à qui j’ai alors remis la Médaille de l’Assemblée nationale», a déclaré monsieur Bergeron.

«Ce faisant, les quelque 300 personnes présentes et moi-même avons rendu hommage au dévouement, au savoir-faire, à la rigueur, à l’efficacité et à la détermination dont elle a su faire preuve dans le traitement d’innombrables dossiers, permettant ainsi, dans la plupart des cas, leur dénouement heureux, et ce, au bénéfice des citoyennes et citoyens, de même que des municipalités, organismes et entreprises concernés. Nous savons à quel point nos collaboratrices et collaborateurs sont indispensables pour nous permettre de bien nous acquitter de notre travail. Diane Duplin en fut une des plus exemplaires», de poursuivre le député de Verchères.

«Bonne retraite, chère Diane, et merci de tout cœur en mon nom et au nom de toute la population de Verchères! Profite bien du temps passé avec tes petits-enfants», de conclure Stéphane Bergeron.

Stéphane Bergeron expose les œuvres photographiques de Danielle Parent

La série d’images bouleversantes de l'artiste photographe Danielle Parent, intitulée Les visages de la douleur invisible et portant sur le thème de la fibromyalgie, orne les murs du nouveau bureau de circonscription du député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, et ce, jusqu'au 15 janvier prochain.

Première artiste de la région ayant l'occasion d'exposer ses œuvres dans le nouvel emplacement du bureau de circonscription, Danielle Parent a choisi de s'exprimer et de nous faire partager son univers à travers la photographie. Stimulée par les multiples facettes de cet art qui permet, en une fraction de seconde, de capter un moment fugace de la réalité, ses ombres, lumières et émotions, elle fait de cette passion un véritable mode de vie.

Atteinte de cette maladie mystérieuse touchant 5% de la population, soit environ 385 000 personnes au Québec seulement, Danielle Parent a caressé ce projet d'exposition sur la fibromyalgie pendant environ deux ans avant de le concrétiser. Par cette œuvre d’une grande qualité, qui regroupe les portraits émouvants de 12 personnes ayant reçu le même diagnostic qu’elle, madame Parent souhaite sensibiliser les gens au combat qu'elles doivent quotidiennement livrer contre la douleur, qui empoisonne littéralement leur vie et pour laquelle la science n’a toujours pas trouvé la moindre cure.

«C’est un honneur, pour moi, de mettre ainsi en lumière le fruit du talent, du travail et du vécu de cette artiste authentique. Je me sens personnellement interpellé par son œuvre et j’invite nos concitoyennes et concitoyens à venir admirer ces photographies qui traduisent le quotidien de toutes ces personnes qui, en plus de devoir supporter leurs douleurs chroniques, souffrent trop souvent en silence de l'incompréhension qu'elles lisent dans le regard des autres par rapport à cette maladie orpheline malheureusement encore très méconnue du grand public. D'ailleurs, pour reprendre les propos de Danielle Parent, n’est-il pas vrai qu’une image vaut mille mots et, dans ce cas-ci, mille maux?», de signaler le député de Verchères.

Rappelons que c'est depuis 2005 que Stéphane Bergeron offre à des artistes de la région l'opportunité d'exposer leurs œuvres au bureau de circonscription.

Stéphane Bergeron procède en grande pompe à l'inauguration officielle du nouveau bureau de circonscription

Le député de Verchères, Stéphane Bergeron, a procédé à l’inauguration du nouveau bureau de circonscription, le 13 octobre dernier, à l’occasion d’un 5 à 7 empreint à la fois de solennité et de convivialité, et ce, en présence de près de 300 citoyennes et citoyens.

Après que le drapeau du Québec fut hissé au mât devant l'édifice abritant le bureau de circonscription par des cadets du corps de cadets de la Marine royale canadienne 172 Youville et du corps de cadets de l'Armée 3014 Régional Marguerite-d'Youville au son du fameux «Gens du pays», interprété par le Chœur Amivoix, monsieur Bergeron a tenu a rappelé les circonstances ayant entrainé ce déménagement. «Ce déménagement était devenu incontournable en raison de la modification apportée à la carte électorale en 2012, alors que Sainte-Julie a été intégrée à la circonscription de Verchères. Or, elle en est à ce moment devenue la municipalité la plus populeuse. Dans les circonstances, il devenait impératif de rapprocher le bureau de circonscription de son nouveau noyau démographique, composé des municipalités de Sainte-Julie, Varennes et Saint-Amable, tout en le rendant toujours plus facilement accessible aux citoyennes et citoyens de Contrecœur, Verchères et Calixa-Lavallée. Le nouvel emplacement, sis au 1625 boulevard Lionel-Boulet, à Varennes, répond parfaitement à ces critères», a-t-il déclaré.

Le député de Verchères a ensuite tenu à rendre un hommage bien senti à madame Diane Duplin, lui décernant à cette occasion la Médaille de l’Assemblée nationale. «Avec l'inauguration de ce nouvel emplacement, c'est une page d'histoire qui s'est tournée, puisque le bureau de circonscription était situé au précédent emplacement depuis plus de 20 ans, alors que Bernard Landry y avait “élu domicile” après sa toute première élection en 1994. Je souhaite donc rendre hommage à une personne qui incarne ces deux décennies de service auprès de la population de la circonscription de Verchères, madame Diane Duplin», a-t-il précisé.

Finalement, monsieur Bergeron a remercié vivement toutes les personnes qui ont rendu possible ce déménagement sans que le service à la population ne connaisse pour autant de rupture, ainsi que les nombreuses personnalités du milieu municipal, scolaire ou communautaire qui lui ont fait l’honneur de leur présence. Les députés de Vachon, Martine Ouellet, de Marie-Victorin, Bernard Drainville et de Richelieu, Sylvain Rochon, étaient notamment de la partie, ainsi que les mairesses et maires de Sainte-Julie, Suzanne Roy, de Contrecœur, Suzanne Dansereau, de Saint-Amable, François Gamache, de Verchères, Alexandre Bélisle, et de Calixa-Lavallée, Daniel Plouffe. «J’invite maintenant la population à prendre possession de ce bureau, qui est avant tout le sien!», de conclure Stéphane Bergeron.

Stéphane Bergeron souligne le 25e anniversaire de l'Ensemble vocal Les Tournesols

C'est dans le cadre d'une déclaration prononcée à l'Assemblée nationale, le 30 septembre dernier, que le député de Verchères, monsieur Stéphane Bergeron, a souligné le vingt-cinquième anniversaire de l’Ensemble vocal Les Tournesols.

«C’est en 1990 que plusieurs amateurs de chant décident d’unir leurs voix pour fonder l’Ensemble vocal Les Tournesols, qui, au fil des ans, est devenu l’un des fleurons du chant choral de Boucherville et des environs», a d'entrée de jeu déclaré monsieur Bergeron.

«Depuis maintenant vingt-cinq ans, en effet, les membres de ce chœur s’adonnent à leur violon d’Ingres, concourant, par le fait même, à promouvoir cette forme d’art immémoriale dans notre région. Pratiques, arpèges, lecture à vue et choix des pièces puisant dans un répertoire vaste et varié, allant du country à l’opérette, en passant par les chants de Noël, figurent au programme de ces passionnés. L’Ensemble vocal Les Tournesols, dont les membres ne ménagent aucun effort pour offrir plusieurs représentations par années à un public à la fois fidèle et renouvelé, est connu et reconnu pour la qualité et l’énergie caractérisant chacune de ses prestations», de poursuivre le député de Verchères.

«Je tiens donc à remercier et à féliciter chaleureusement toutes les personnes qui, au cours de ce dernier quart de siècle, ont assuré la pérennité et la vitalité de cette remarquable organisation, lui permettant ainsi de poursuivre sa contribution au dynamisme culturel de notre région», de conclure Stéphane Bergeron.

 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top