Stéphane Bergeron souligne le 25e anniversaire du Centre d’action bénévole de Contrecœur

C'est dans le cadre d'une déclaration prononcée à l'Assemblée nationale, le 28 septembre dernier, que le député de Verchères et whip en chef de l’opposition officielle, monsieur Stéphane Bergeron, a souligné le 25e anniversaire du Centre d’action bénévole de Contrecœur.

«Depuis maintenant 25 ans, le Centre d’action bénévole de Contrecœur se consacre à l’amélioration de la qualité de vie des Contrecœuroises et Contrecœurois, particulièrement de celles et ceux qui en ont le plus besoin. Par la promotion et le développement de l’action bénévole, de l’entraide, de la solidarité et de l’engagement communautaire, ses membres s'emploient à offrir des réponses adaptées aux multiples besoins des différentes clientèles qu'il dessert à Contrecœur», a d’entrée de jeu déclaré monsieur Bergeron.

«En plus de déployer des services visant à favoriser le maintien à domicile des aînés, le Centre d’action bénévole de Contrecœur administre Le Vestiaire, un lieu où les familles peuvent se procurer des vêtements dernier cri à prix abordables. Le Centre offre également un éventail d'autres services allant du transport pour les rendez-vous médicaux au soutien téléphonique, en passant par l’accompagnement pour les rapports d'impôt, la médiation citoyenne, l'aide alimentaire et le dépannage pour les personnes à faibles revenus», de continuer le député de Verchères.

«Qu’il me soit donc permis d'exprimer ma profonde reconnaissance à ses membres pour ces 25 années de dévouement exemplaire et cet engagement sans cesse renouvelé! Merci, bon 25e anniversaire et longue vie au Centre d'action bénévole de Contrecœur et à ses membres!», de conclure Stéphane Bergeron.

Stéphane Bergeron souligne le 40e anniversaire du Club FADOQ de Contrecœur

C'est dans le cadre d'une déclaration prononcée à l'Assemblée nationale, le 21 septembre dernier, que le député de Verchères et whip en chef de l’opposition officielle, monsieur Stéphane Bergeron, a souligné le 40e anniversaire du Club FADOQ de Contrecœur.

«Le 28 mai dernier, nous célébrions le 40e anniversaire du Club FADOQ de Contrecœur. Je tiens d'ailleurs à souligner l’engagement indéfectible de cette remarquable association sociocommunautaire pour le mieux-être des aînés de Contrecœur et des environs, notamment par l'organisation d'activités ludiques, sportives et culturelles leur permettant de se rassembler, d'échanger et de se divertir, de telle sorte de prévenir l'isolement, favoriser leur socialisation et leur permettre de poursuivre leur inestimable apport à la communauté, ce qui contribue certes à améliorer leur propre qualité de vie, mais également celle de l'ensemble de nos concitoyennes et concitoyens», a d’entrée de jeu déclaré monsieur Bergeron.

«Je tiens aussi à exprimer ma profonde gratitude et mes plus chaleureuses félicitations aux membres de cette indispensable organisation pour le dévouement exemplaire dont ils ont su faire preuve, au cours de ces quatre décennies, pour assurer sa pérennité, son efficacité ainsi que son attractivité. Mille mercis, bon 40e anniversaire et longue vie au Club FADOQ de Contrecœur, ainsi qu'à ses membres!», de conclure Stéphane Bergeron.

Transferts en santé; Justin Trudeau fait pire que Stephen Harper

Le député de Verchères, whip en chef de l’opposition officielle et porte-parole du Parti Québécois en matière de relations Québec-Canada, Stéphane Bergeron, et la députée de Taillon et porte-parole en matière de santé, Diane Lamarre, s’insurgent contre le fait que le gouvernement fédéral compte maintenir les réductions des transferts en santé du gouvernement Harper, en plus d’y ajouter des conditions.

« En campagne électorale, Justin Trudeau a gagné des appuis en dénonçant les compressions en santé du Parti conservateur. Aujourd’hui, on découvre que les promesses mielleuses du premier ministre canadien n’étaient que du vent. Non seulement Ottawa maintient les réductions mais, en plus, il ajoute des conditions aux transferts. C’est tout simplement inacceptable! », a déclaré Stéphane Bergeron.

« Une chose est certaine : les Québécois et les Québécoises sont les mieux placés pour déterminer où sont leurs besoins en santé. De plus, le gouvernement Trudeau s’ingère littéralement dans un champ de compétence exclusif du Québec. Cet argent n’est pas celui du fédéral, mais celui de la population du Québec, ce qui est trop souvent oublié. Et ni Gaétan Barrette ni Philippe Couillard ne réussissent à empêcher le fédéral d’imposer ses vues », a ajouté Diane Lamarre.

« Avant son arrivée au pouvoir, Justin Trudeau a déclaré à plusieurs reprises vouloir un dialogue avec le Québec et les provinces. On voit désormais son vrai visage : un premier ministre centralisateur, qui ne respecte pas les compétences du gouvernement du Québec, pourtant bien mieux placé que lui pour connaître ses propres besoins en matière de santé. Est-il nécessaire de rappeler que le gouvernement fédéral ne gère pas un seul hôpital civil? Face à une telle attitude, il serait plus que temps que le gouvernement libéral de Philippe Couillard se greffe enfin une colonne vertébrale! », a conclu le député de Verchères.

Hausse des taxes foncières; Pierre Paradis n'a pas joué franc-jeu avec les agriculteurs et doit donc annuler sa réforme

Le député de Verchères et whip en chef de l’opposition officielle, monsieur Stéphane Bergeron, déplore le fait que la réforme du Programme de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA) aura comme fâcheuse conséquence de provoquer une hausse généralisée des taxes foncières pour les agriculteurs du Québec. En effet, et ce, malgré les affirmations du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, 83% des producteurs agricoles verront leur compte de taxes augmenter dès 2017.

«En prétendant que les modifications apportées au PCTFA se feraient à coût nul, le ministre Paradis tentait clairement de duper les agriculteurs. Son propre ministère, appelé à analyser les impacts de la réforme en cours, en était pourtant arrivé à la conclusion que le nouveau programme donnera lieu à des augmentations de taxes pour 83% des producteurs agricoles du Québec. Pour plusieurs, ce sont des milliers de dollars additionnels qui seront prélevés dans leurs poches. C'est inacceptable!», de dénoncer monsieur Bergeron.

Rappelons qu’au mois d’avril dernier, à l'occasion de l’étude des crédits du ministère, le ministre avait carrément banalisé les inquiétudes pourtant légitimes suscitées par la réforme du PCTFA. «Cette fois encore, Pierre Paradis avait tenté de berner nos producteurs agricoles. Sans le travail minutieux du Parti Québécois, nos agriculteurs auraient eu une bien mauvaise surprise: un compte de taxe augmenté en catimini malgré les assurances du ministre... Il est plus que temps que le ministre reconnaisse ses torts et annule sa réforme injuste et abusive», a conclu Stéphane Bergeron.

Fête champêtre souverainiste dans Verchères; un événement toujours aussi populaire!

L'épluchette de blé d’Inde organisée conjointement par les associations du Parti Québécois de Verchères et du Bloc Québécois de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères a de nouveau réuni plus d’une centaine de militantes et de militants, le 20 août dernier. Et, comme à chaque année, on y recevait de la grande visite: le Premier ministre Bernard Landry, le député de la circonscription voisine, Sylvain Rochon, et, en cette année de course à la direction du Parti Québécois, les candidate et candidats Alexandre Cloutier, Martine Ouellet et Paul St-Pierre Plamondon, qui ont brièvement présenté leur vision de l'avenir du Québec.

La députée de Joliette, madame Véronique Hivon avait aussi annoncé sa présence, mais a dû déclarer forfait pour des raisons de santé. Nous avons appris, depuis, que sa condition physique l'a contrainte à se retirer carrément de la course à la direction du Parti Québécois, ce qui a suscité des réactions de surprise, de tristesse et d'empathie.

Le président de l’Association du Bloc Québécois de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères, monsieur Jean-Marcel Duval, a tenu à remercier les personnes présentes, ainsi que les bénévoles qui ont mis la main à la pâte pour préparer et servir blés d’Inde, hot-dogs et desserts. De son côté, la présidente de l’Association du Parti Québécois de Verchères, madame Diane Duplin, a ajouté ses remerciements aux militantes et militants qui ont contribué à l'élection de Xavier Barsalou-Duval, il y a près d'un an.

Prenant à son tour la parole, ce dernier a évoqué quelques-uns des dossiers sur lesquels le Bloc Québécois et lui-même se sont penchés depuis cette élection: vente de Rona à des intérêts américains, projet de construction d’un oléoduc qui traverserait le Québec, et ce, malgré l’opposition de la population et des autorités politiques québécoises, etc.

Pour sa part, le député de Verchères s’est dit très heureux, encore une fois, de la participation nombreuse à cet événement. «Cette activité permet à nos militantes et militants de se retrouver dans un cadre détendu et convivial avant la rentrée de l’automne, qui sera encore une fois très occupée, cette année, avec l’élection d’un nouveau chef et le lancement du processus conduisant au prochain Congrès national du Parti Québécois, qui définira les grandes orientations de notre formation politique pour les prochaines années. Tout cela préparera la réélection du Parti Québécois et la réalisation de la souveraineté du Québec», de conclure Stéphane Bergeron.

 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top