Stéphane Bergeron dépose son bulletin de candidature du Parti Québécois dans Verchères

C’est le 3 septembre dernier que le député sortant et candidat du Parti Québécois dans Verchères, M. Stéphane Bergeron, s’est rendu au bureau du directeur de scrutin dans la circonscription, M. Mathieu Campion, afin d’y déposer officiellement son bulletin de mise en candidature pour le scrutin du 1er octobre prochain. « Après l’assemblée d’investiture, le dépôt du bulletin de mise en candidature contenant les signatures requises constitue un moment des plus solennels et chargé d’émotions. Il a pour effet de formaliser la démarche entreprise à l’égard de la population auprès de laquelle on sollicite un nouveau mandat. En me présentant chez le directeur de scrutin afin de satisfaire à toutes les formalités d’usage, me voici officiellement candidat pour la présente élection. J’entends faire en sorte, d’ici au 1er octobre prochain, de mériter de nouveau la confiance de mes concitoyennes et concitoyens et, par la suite, de continuer à m’en montrer digne », d’indiquer Stéphane Bergeron.

Un nombre de signatures dépassant largement le nombre requis

Pour qu’un bulletin de mise en candidature soit valide, il doit notamment contenir la signature d’au moins cent électrices et électeurs résidant dans la circonscription. Celui de M. Bergeron dépassait largement le nombre de signatures requises. Lors du dépôt de son bulletin de mise en candidature, le candidat du Parti Québécois dans Verchères était accompagné de la directrice de l’organisation de campagne et déléguée officielle, Mme Diane Duplin.

Stéphane Bergeron estime que pour obtenir un mandat fort le 1er octobre prochain, il faut appuyer le Parti Québécois

C’est le 29 août dernier qu’avait lieu, l’assemblée d’investiture du Parti Québécois de Verchères au cours de laquelle la candidature du député sortant, M. Stéphane Bergeron, a été officialisée en prévision de l’élection du 1er octobre prochain. Outre son collègue de Jonquière et whip en chef de l’opposition officielle, M. Sylvain Gaudreault, qui présidait l’événement, et le député bloquiste de la circonscription, M. Xavier Barsalou Duval, près de 200 personnes enthousiastes, au nombre desquelles on retrouvait plusieurs candidates et candidats de la région, dont le député de Saint-Jean, M. Dave Turcotte, s’étaient déplacées pour appuyer M. Bergeron.

Pour sa part, le chef du Parti Québécois, M. Jean-François Lisée, qui se trouvait en tournée en Estrie, a néanmoins tenu à adresser un message à son candidat et aux militants de Verchères, qui a été projeté sur écran pendant l’événement. Quant à eux, l’ex-député de Verchères et Premier ministre Bernard Landry, ainsi que la Première ministre Pauline Marois, ont transmis des messages de félicitations bien sentis qui ont touché Stéphane Bergeron.

« Je suis reconnaissant de la confiance qu’on me témoigne »

Bien qu’il ne s’agissait que d’une formalité, puisque M. Bergeron était le seul à avoir présenté un bulletin de candidature dans les délais prescrits, cette assemblée revêtait une grande importance à ses yeux. « C’est un peu comme pour une union; ce n’est pas la cérémonie elle-même qui permet à l’amour de s’épanouir, mais celle-ci a néanmoins pour effet de formaliser la situation et de l’afficher au vu et au su de tous. Il en va de même pour l’assemblée d’investiture, même lorsque non contestée, elle permet de formaliser la chose en présence d’un grand nombre des membres à qui on doit le privilège de porter les couleurs de notre formation politique. Je leur suis profondément reconnaissant de la confiance qu’ils me témoignent, élection après élection », de déclarer monsieur Bergeron.

Des engagements sérieux et réalistes

Réitérant son engagement indéfectible envers les citoyennes et citoyens de la circonscription de Verchères, ainsi que sa fierté de représenter à nouveau le Parti Québécois, Stéphane Bergeron a ajouté: « Les électeurs de notre territoire comprennent depuis toujours que notre parti propose, encore une fois, un programme crédible, cohérent, pertinent et réaliste qui correspond parfaitement aux besoins des Québécoises et des Québécois. Comme nous l’avons toujours fait, nous jouons franc-jeu avec la population de sorte que tous nos engagements sont sérieux et réalisables; nous laissons aux autres partis le rôle de jouer aux marchands d’illusions. J’ai d’ailleurs entièrement confiance en l’intelligence des électeurs de la circonscription de Verchères pour qu’ils continuent de faire la part des choses, entre l’authenticité du PQ et les mirages que font miroiter les autres partis. C’est toujours aussi sérieusement que je compte représenter la population de tout le territoire à l’Assemblée nationale ».

« Le changement serait apparemment très tendance, par les temps qui courent… Encore faut-il savoir de quel changement on parle. Les libéraux et leurs clones caquistes ne peuvent que nous ramener sur le chemin de l’austérité et de la réduction des services publics, comme en témoigne l’engagement de François Legault à l’effet de couper 5000 postes dans la Fonction publique québécoise. Est-ce le changement attendu? Le vrai changement, c’est d’avoir un État fort et efficace au service des gens, un État dans lequel la population pourrait de nouveau avoir confiance, un État dont elle serait fière au point de l’imaginer apporter sa contribution originale au concert des nations. Il est à nouveau temps de voir grand pour notre peuple et cela passe par l’élection du Parti Québécois! », de conclure Stéphane Bergeron.

Député bloquiste de Verchères, puis de Verchères-Les Patriotes, de 1993 à 2005, avant d’être élu à l’Assemblée nationale en 2005, puis réélu en 2007, en 2008, 2012 et 2014, Stéphane Bergeron est un homme politique connu pour ses talents d’orateur, ses convictions souverainistes et sa détermination à défendre tant la population qu’il représente que les dossiers qui lui sont confiés.

Notre campagne verte pour l'élection 2018

Une «campagne verte»

L’humanité fait face aujourd’hui à des défis environnementaux majeurs et décisifs pour son avenir. La présente campagne électorale sera de nouveau l’occasion, pour le Parti Québécois, de s’exprimer haut et fort sur la question.

Cependant, nous n’entendons pas nous contenter de simplement discourir sur l’environnement. Nous verrons, encore une fois, à mettre concrètement en application les principes que nous défendons et dont nous faisons la promotion. C’est pourquoi nous avons développé le concept d’une «campagne verte», une campagne originale au cours de laquelle des mesures concrètes seront à nouveau mises en œuvre pour réduire sensiblement notre empreinte écologique.

Au cours des quelques dernières élections, nous nous sommes efforcés, en effet, de changer les vieux réflexes et de réellement intégrer le principe selon lequel tout ce que nous achetons et tout ce que nous consommons a un impact sur notre planète. Pour renverser la tendance et éviter la catastrophe écologique appréhendée, l’espèce humaine doit désormais s’employer à anticiper et tenter de limiter, sinon éliminer, les impacts de sa présence et de ses activités sur notre planète. Chacune et chacun d’entre nous, tant individuellement que collectivement, doit donc se pencher sur ses habitudes et gestes quotidiens, de même que sur leurs conséquences sur l’environnement.

Aussi, le Parti Québécois de Verchères a revu ses façons de faire. Voici donc comment, avec son candidat, Stéphane Bergeron, il entend faire campagne.

Visibilité

Nous avons résolument décidé de réduire notre empreinte écologique. Dans ce contexte, la décision de mener une campagne soucieuse de l’environnement se concrétise en investissant des sommes et des efforts dans le but de faire les choses autrement. Un des premiers gestes posés par notre comité électoral fut de choisir un local électoral situé dans la municipalité la plus populeuse de la circonscription, soit Sainte-Julie, à un carrefour situé à proximité de l’autoroute 20 et à quelques kilomètres de l’autoroute 30, où le flot quotidien de personnes et de véhicules figure parmi le plus important du secteur.

Nous profiterons également de la grande souplesse que nous offrent les technologies de l’information pour assurer notre présence sur l’échiquier politique, tout en laissant une empreinte moins lourde sur l’environnement.

Dans cette perspective, notre site Internet constitue un outil privilégié de communication, tout comme les médias sociaux, tels Facebook et Twitter. On retrouvera sur ces trois plateformes toutes les informations pertinentes tout au long de la campagne: convocations aux événements, communiqués de presse, photos, messages, etc.

Affichage

Notre comité a opté pour une cinquième campagne électorale consécutive présentant un affichage traditionnel restreint. En effet, nos panneaux sont installés en nombre restreint à des endroits stratégiques dans chacune des municipalités de la circonscription. Nous avons notamment réutilisé le matériel employé lors des élections antérieures pour l’installation des panneaux 4’ X 8’. Nous favoriserons par ailleurs la participation citoyenne en misant sur ce que nous appelons l’affichage «domestique».

Par cette façon de faire, nous voulons briser la vieille habitude voulant qu’il faille absolument gagner la bataille de l’affichage, qui ajoute bien peu, il faut le reconnaître, à la profondeur des débats. Nous pourrions résumer notre stratégie par l’expression: «afficher peu, mais afficher mieux!». Nous sommes bien conscients du fait que, tout au long de la campagne, nous risquons d’entendre des commentaires portant sur la modestie de notre affichage. Chaque fois, nous rappellerons les raisons qui motivent ce choix stratégique: réduire la «pollution visuelle» qui fut tant décriée par nos concitoyennes et concitoyens lors de campagnes électorales antérieures.

Compensation pour les émissions de gaz à effet de serre de la Mini-StephMobile

Le véhicule dans lequel prendra place Stéphane Bergeron, une Dodge Caliber SE SXT 5P 2009, présente, selon les chiffres fournis par le Guide de l’auto 2009, une consommation moyenne d’essence de 8 litres aux 100 kilomètres, pour un rejet de CO2, selon l’organisation indépendante reconnue internationalement GHG Protocol, de l’ordre de 20,8 kilogrammes aux 100 kilomètres.

Nous avons décidé, cette fois encore, de compenser pour les émissions de gaz à effet de serre de ce véhicule pendant la campagne. À cette fin, nous avons utilisé la formule de calcul développée par le projet Carbone boréal, chapeauté par des chercheurs de l’Université du Québec à Chicoutimi. Comme ceux-ci le suggèrent, nous pousserons plus loin notre démarche de compensation, puisque leur formule de calcul, pour la catégorie des voitures compactes, tient compte d’un rapport de 10,2 litres aux 100 kilomètres. Nous nous montrons ainsi préventifs face aux dangers qui guettent notre climat. C’est un engagement formel que prend l’organisation du Parti Québécois de Verchères.

Au moment de l’ouverture officielle du local et du dévoilement de la Mini-StephMobile, le véhicule de campagne, monsieur Jacques Durocher, du Comité ZIP (zone d’intervention prioritaire) des Seigneuries, aura pris la lecture de l’odomètre du véhicule. Le soir du scrutin, soit le 1er octobre prochain, il prendra de nouveau la lecture de l’odomètre.

Cette lecture nous permettra d’établir le nombre d’arbres que le Parti Québécois de Verchères compte faire planter dans la circonscription au cours du mandat. Il procédera, pour ce faire, via les municipalités et divers organismes de la circonscription s’intéressant à l’horticulture, à l’écologie et à l’environnement.

Compensation pour l’utilisation du papier pendant la campagne

Le dépliant constitue le moyen le plus direct de communiquer avec l’électeur, puisqu’il l’atteint directement dans son foyer. Il importe donc que cet outil reflète bien la philosophie de la «campagne verte».

Comme il n’est guère écologique d’utiliser une telle quantité de papier, nous comptons atténuer l’empreinte écologique découlant de notre utilisation de papier en recourant au même procédé que pour l’utilisation du véhicule de campagne, c’est-à-dire en nous engageant à planter une certaine quantité d’arbres après l’élection.

Sachant qu’une tonne (1000 kilogrammes) de papier est responsable de l’émission de 1027 kilogrammes de CO2 et que, selon les normes RSE (Responsabilité sociale des entreprises) un arbre compense en moyenne pour l’émission de 25 kilogrammes de CO2, nous serons en mesure d’établir le nombre d’arbres que le Parti Québécois de Verchères devra faire planter pour compenser notre utilisation du papier. En considérant qu’aucun arbre n’est utilisé lorsque du papier recyclé est employé, nous dépasserons une fois de plus la compensation requise, puisque nous avons l’intention de recourir à du papier recyclé aussi souvent que possible, notamment pour la production du dépliant, qui sera imprimé sur du papier recyclé non glacé au moyen d’encres écologiques.

Local électoral

À l’intention de nos bénévoles, nous avons rédigé un guide pour l’organisation du local, dans la perspective d’une «campagne verte». Toutes et tous sont invités à le respecter.

Concrètement, nous devrions faire en sorte:

❒ d’utiliser du papier 100 % recyclé post-consommation (certifié FSC); ❒ de servir du café et du thé équitables et biologiques; ❒ d’utiliser de la vaisselle réutilisable ou, à défaut, recyclable ou compostable; ❒ de recourir à des produits respectueux de l’environnement pour l’entretien du local; ❒ de recycler le papier, le verre, le métal et le plastique.

En outre, nous devrions voir à ce que:

❒ les documents soient imprimés en format recto-verso le plus souvent possible et que les notes soient prises au verso de feuilles déjà utilisées et destinées à la récupération; ❒ la plupart des appareils électriques et des lumières soient fermés avant de quitter le soir; ❒ personne, dans l’organisation, ne laisse tourner inutilement le moteur de son véhicule aux abords du local électoral; ❒ toutes nos affiches, au lendemain des élections, soient recyclées et/ou réutilisées.

Stéphane Bergeron mènera une campagne sérieusement verte, positive et tournée vers les gens

C’est le 27 août dernier, en présence de M. Xavier Barsalou-Duval, député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères et d’une cinquantaine de militantes et militants, que le député sortant et candidat du Parti Québécois dans Verchères, M. Stéphane Bergeron, a inauguré officiellement son local électoral, sis au 1700 chemin du Fer-à-Cheval, local 106, à Sainte-Julie. « Ce local électoral n’est certainement pas que le mien; c’est celui de toutes les personnes de la circonscription qui seraient en quête d’informations sur la campagne électorale, le programme du Parti Québécois ou ce que nous comptons réaliser pour la population de la circonscription de Verchères. J’invite aussi celles et ceux qui voudraient s’impliquer et donner un coup de main pendant la campagne à s’y présenter. Car, faut-il le rappeler, je serais bien peu de choses sans la contribution et le soutien indéfectible d’une nombreuse équipe de personnes dévouées grâce auxquelles je peux m’employer à représenter dignement les citoyennes et les citoyens de la circonscription de Verchères, et ce, d’une façon qui soit à la hauteur de leurs valeurs et de leurs attentes », a déclaré Stéphane Bergeron.

Réduire l’empreinte écologique

M. Bergeron a invité ses concitoyennes et concitoyens à exprimer massivement, le jour du scrutin, leur satisfaction à son endroit et leurs espoirs pour la suite des choses. Il a ensuite dévoilé les mesures qu’il entend mettre en œuvre, cette fois encore, pour réduire l’empreinte écologique de sa campagne. « Depuis quelques élections, nous avons pris l’habitude de déployer des mesures plus respectueuses de l’environnement dans tous les gestes que nous posons au cours d’une campagne électorale. Ces mesures nous apparaissent maintenant aller de soi, au point que nous n’envisagerions plus, désormais, de faire campagne autrement », a lancé le député sortant de Verchères. C’est ainsi que son équipe de campagne et lui garderont en permanence à l’esprit les mots réduction, recyclage et revalorisation.

Ce souci environnemental se traduira notamment par la compensation ultérieure des émissions de gaz à effet de serre du véhicule dans lequel se déplacera Stéphane Bergeron, qui a été dévoilé par la même occasion, et du papier utilisé pendant la campagne, de même que par une stratégie publicitaire mettant davantage à profit les réseaux sociaux.

Une solide équipe de bénévoles

Finalement, M. Bergeron a profité de l’ouverture du local électoral pour présenter la solide équipe de bénévoles qui composent son comité électoral. Se disant extrêmement bien entouré, il s’est montré confiant de pouvoir remporter une nouvelle victoire dans Verchères, le 1er octobre prochain, tout en ne tenant rien pour acquis. « Comme à notre habitude, nous ne ménagerons aucun effort et travaillerons d’arrache-pied, sérieusement, jusqu’à la toute dernière minute, jusqu’à la fermeture du dernier bureau de scrutin de la circonscription, pour rejoindre nos concitoyennes et concitoyens dans leurs lieux de travail, à leur domicile ou à travers les différentes activités socio-communautaires auxquelles ils prendront part, non seulement pour mériter à nouveau leur confiance, mais aussi pour contribuer à l’élection d’un gouvernement du Parti Québécois qui donnera à la population un État fort au service des gens. La population peut légitimement s’attendre à ce que nous nous donnions la peine de lui présenter le bilan de tout ce que nous avons réalisé au cours des dernières années et ce que nous comptons accomplir au cours du prochain mandat. C’est dans cet esprit que nous arpenterons la circonscription au cours des prochaines semaines », de conclure Stéphane Bergeron.

Il a profité de l’occasion pour réitérer son invitation à toutes les personnes qui voudraient se joindre à son équipe de bénévoles de se rendre au local électoral sis au 1700 chemin du Fer-à-Cheval, local 106, à Sainte-Julie, en téléphonant au 450 986-9986 ou encore en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

L'assemblée d'investiture du PQ Verchères permettra à Stéphane Bergeron de poursuivre le travail déjà amorcé... sérieusement

C’est à l’occasion d’une assemblée publique qui sera présidée par son collègue de Bourget, M. Maka Kotto, que le député de Verchères, M. Stéphane Bergeron, sera de nouveau confirmé à titre de candidat du Parti Québécois dans la circonscription en prévision du scrutin du 1er octobre prochain. Cette assemblée se tiendra le mercredi 29 août à la salle des Chevaliers de Colomb, sise au 550, rue Saint-Joseph à Sainte-Julie, à compter de 19 h 30. L’inscription des membres débutera dès 18 h 30. Cette soirée sera également agrémentée de prestations musicales du groupe « pop-trad-écolo » Lilas L’Bon Temps.

M. Bergeron en est maintenant à sa sixième élection à titre de porte-étendard du Parti Québécois dans Verchères. Malgré tout, l’investiture constitue toujours, pour lui, un moment solennel. Il se dit encore aussi fébrile et honoré à l’approche de cet événement: « Le Parti Québécois est un parti éminemment démocratique et ce sont ses membres qui choisissent la personne qui les représentera lors d’une élection. Ce parti d’idées et de débats a le grand privilège d’être animé par un nombre impressionnant de membres politisés, éloquents et articulés, dont plusieurs pourraient porter avec brio les couleurs de notre formation politique. J’ai l’intention de continuer à servir sérieusement mes concitoyennes et concitoyens, qui en ont plus qu’assez du gouvernement libéral en place ou de son clone caquiste qui prétend incarner le changement. Grâce à l’appui de la population, le Québec aura enfin, avec le Parti Québécois, un État fort au service des gens », a déclaré Stéphane Bergeron.

Pour sa part, la présidente de l’Association du Parti Québécois de Verchères, Mme Diane Duplin, se dit très heureuse: « Stéphane nous représente à l’Assemblée nationale depuis maintenant plus de 13 ans. C’est un député intègre, un homme qui travaille extrêmement fort pour ses commettants, ainsi qu’un ami de grande valeur. Je suis heureuse qu’il ait décidé de briguer à nouveau les suffrages. Il est important de réélire cet homme dévoué qui a largement fait ses preuves afin qu’il puisse continuer à défendre les intérêts de la population du comté de Verchères, comme il le fait si bien depuis toutes ces années, et j’invite donc les membres à se présenter en grand nombre à son investiture », a affirmé madame Duplin.

 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top