Suivi des engagements de Stéphane Bergeron ; Bilan du mandat 2014-2018

Stéphane Bergeron s’était engagé en 2014, à titre de député de Verchères, à être présent dans la communauté, disponible et à l’écoute des besoins de la population, comme il l’a fait au cours des 13 dernières années, à titre de député de Verchères, et comme il l’avait fait à titre de député fédéral durant 12 ans.

Résultats du travail de Stéphane Bergeron et du Parti Québécois depuis l’élection de 2014 :

À ce chapitre, présence assidue de Stéphane Bergeron qui s’est employé, partout à travers la circonscription, à se montrer disponible et à l’écoute des besoins de ses concitoyennes et concitoyens en toute occasion, recevant plusieurs dizaines d’entre eux à ses bureaux chaque année. Son personnel et lui-même ont ainsi fait cheminer leurs dossiers auprès des autorités gouvernementales ou des instances concernées, chaque personne recevant toujours, peu importe la problématique, la même attention et l’assurance que son dossier fera l’objet d’un suivi assidu.

En matière d’environnement et de transports actifs et collectifs, il s’était engagé à:

• soutenir les initiatives des autorités locales et régionales dans la mise en oeuvre de projets visant à promouvoir, auprès de la population, l’adoption de pratiques et d’habitudes plus respectueuses de l’environnement;

• intervenir auprès de l’AMT et du Ministère des Transports pour faire en sorte que, dans une perspective régionale, la voie réservée sur la route 132 soit également ouverte au covoiturage;

• voir à la réalisation des stationnements incitatifs à Varennes et Verchères et l’installation permanente du stationnement incitatif de Sainte-Julie;

• explorer les avenues visant à améliorer la fluidité de la circulation aux intersections du boulevard de Montbrun et de la route 132, et de l’autoroute 30, entre l’autoroute 20 et la route 116;

• assurer le suivi dans la mise en place des mesures de mitigation dans le cas des travaux routiers majeurs;

• continuer à appuyer les projets de développement et d’aménagement des réseaux cyclables, notamment en complétant l’Axe fluvial de la Route Verte et en le reliant à Saint-Amable et à Sainte-Julie;

• appuyer les autorités concernées dans la mise en place des abribus à Varennes.

Résultats depuis l’élection de 2014 :

1. Obtention d’un investissement de 13,6M$ du Ministère des Transports du Québec (MTQ), ajouté aux 4,9M$ de l’Agence métropolitaine de transport (AMT), pour la réalisation du stationnement incitatif permanent de Sainte-Julie (avec une capacité d’accueil plus importante : 957 places de stationnement et une vélostation de 76 places);

2. Interventions ayant contribué à l’obtention d’un investissement total de 670 334$ via le Programme de la Société de financement des infrastructures locales (SOFIL) du MTQ, pour le stationnement incitatif de Varennes (comprend 128 places de stationnement et des abribus légers);

3. Interventions ayant contribué à l’obtention d’un investissement de 195 000$ via le projet mobilité-MTL du MTQ pour le stationnement incitatif de Verchères (comprend 60 places de stationnement);

4. Interventions ayant permis la réalisation de la piste cyclable en bordure de la route 132 à Verchères et à Contrecoeur, ce qui représente un investissement total de 216 717$, dans le cadre du Programme Véloce II du MTQ et du projet de parachèvement de la Route verte;

5. Suivi du versement d’une subvention du MTQ totalisant 449 493$ accordée à la MRC Marguerite-d’Youville pour le transport des personnes handicapées;

6. Interventions au cours du processus législatif visant la réorganisation de la structure de gouvernance du transport collectif dans la grande région métropolitaine afin d’assurer la préservation de certains acquis locaux et régionaux, entre autres, la ligne #700 du CIT Sorel-Varennes et la gratuité de la desserte locale à Sainte-Julie;

7. Soutien aux autorités de la Ville de Varennes et des ministères du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), ainsi que de la Sécurité publique (MSP), lors de la fuite de produits toxiques survenue chez Kronos en mars 2015 et interventions visant l’obtention d’une aide financière de 25 000$ du MSP pour la prévention de tels sinistres;

8. Interventions ayant contribué à l’annonce d’une somme de 22,3M$ pour le Plan d’Action Saint-Laurent 2011-2026 visant à développer et mettre en oeuvre des mesures de protection du fleuve.

Autre réalisation:

Interventions auprès de plusieurs ministres visant la réalisation du projet d’autopartage Autonomik.

En matière de famille, loisirs et sports,

• continuer à favoriser la construction de logements sociaux destinés aux familles et aux aînés, notamment à Varennes, à Sainte-Julie et à Saint-Amable, ainsi que la construction de logements pour aînés autonomes et soutenir les Offices municipaux d’habitation (OMH) au niveau des projets de construction et de rénovation majeure, notamment à Saint-Amable, Varennes et Verchères;

• continuer à soutenir les organismes communautaires famille, comme la Maison de la famille Joli-Coeur à Contrecoeur, La Boussole à Saint-Amable, la Maison des enfants de Varennes et le Carrefour familial à Sainte-Julie;

• travailler en concertation avec les intervenants concernés, afin que les espaces communautaires et les équipements sportifs et de loisir soient toujours plus accessibles aux familles; dans cet esprit, soutenir des projets visant la création d’installations récréatives, sportives ou communautaires, comme la construction d’un centre multisports régional.

Résultats depuis l’élection de 2014

1. Obtention d’un investissement de 5,5M$ du ministère de l’Éducation (MESS) pour l’agrandissement de l’aréna de Sainte-Julie et l’aménagement d’une troisième glace;

2. Obtention d’une aide financière de 1,185M$ dans le cadre du Programme Rénovation Québec pour aider les propriétaires de maisons lézardées à Sainte-Julie et Varennes, ainsi que les propriétaires de maisons construites sur des sols à faible capacité portante à Saint-Amable;

3. Interventions visant l’octroi d’une aide financière de 60 000$ à la MRC Marguerite-d’Youville dans le cadre du Programme Rénorégion Québec pour la revitalisation des habitations à loyer modique;

4. Interventions ayant permis l’autorisation d’une nouvelle construction de l’OMH Marguerite d’Youville à Saint-Amable ;

5. Suivi du versement du financement s’élevant à un total de 415 795$ du ministère de la Famille et des Aînés (MFA) en appui à la mission globale de certains organismes communautaires famille, à savoir la Maison de la famille Joli-Coeur à Contrecoeur, la Maison des enfants de la Montérégie à Varennes et le Carrefour familial à Sainte-Julie;

6. Suivi du versement de subventions totalisant 218 180$ du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) en appui à la mission globale de certains organismes communautaires luttant contre l’exclusion sociale, à savoir La Boussole, le Centre de ressources à la famille de Saint-Amable et la Société pour l’épanouissement des jeunes de Saint-Amable;

7. Suivi du versement de subventions dépensant 1,3M$ pour les organismes communautaires de la circonscription dans le cadre du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC);

8. Suivi du versement d’une aide financière totalisant 405 209$, dans le cadre du Programme d’assistance financière à l’accessibilité aux camps de vacances, pour la Colonie Sainte-Jeanne-d’Arc et la Colonie des Grèves de Contrecoeur;

9. Interventions ayant permis le versement d’une aide financière de 191 331$ de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie pour la construction du bâtiment de services au parc Passe-Partout à Verchères et de 66 142$ pour la construction du bâtiment en loisirs à Calixa-Lavallée;

10. Interventions pour l’obtention d’une aide financière de 78 800$ du ministère des Affaires municipales et de l’occupation du territoire (MAMOT) dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalité destiné aux municipalités amies des aînés à la municipalité de Saint-Amable pour la revitalisation du parc Albini-Gemme;

11. Interventions auprès du MFA visant la réouverture du volet service de garde (40 places) au Centre d’amusement Zükari;

12. Soutien aux démarches visant la réalisation du Centre multisports régional et du projet de relocalisation des installations du Club de gymnastique Les Dynamix à Varennes.

Autres réalisations:

Interventions nombreuses et soutenues ayant permis au CPE Petit-à-Petit d’obtenir l’autorisation du MFA de poursuivre son projet de construction d’une nouvelle installation à Contrecoeur (62 places);

Interventions ayant permis la réalisation d’un investissement de 1,8M$ pour la création des 80 nouvelles places subventionnées annoncées sous le gouvernement de Pauline Marois pour le CPE La Passerelle à Saint-Amable;

Création de 15 nouvelles places subventionnées pour le CPE Les Petits Pas à Sainte-Julie;

Interventions nombreuses auprès du MFA visant à permettre la réalisation du projet de relocalisation du CPE La Maison Bleue à Varennes.

En matière de santé et de services sociaux,

• appuyer les démarches visant à assurer l’accès à des services médicaux de base complets et adéquats dans l’ensemble de la circonscription, à cet effet répondre aux problématiques particulières dans chaque localité, notamment, en désengorgeant et en développant les soins de première ligne par la dévolution de responsabilités additionnelles aux pharmaciens et aux infirmières praticiennes;

• continuer à soutenir les initiatives locales et régionales en matière de santé et de services sociaux, notamment les services offerts par les centres d’action bénévole et la Coopérative de solidarité-santé de Contrecoeur;

• poursuivre les démarches en vue d’améliorer le service ambulatoire pour mieux répondre aux besoins de la population.

Résultats depuis l’élection de 2014

1. Interventions auprès du ministre de la Santé et des Services sociaux ayant permis le maintien des services offerts aux quelque 7000 patients du Groupe de médecine familiale (GMF) Les Seigneuries à Varennes;

2. Interventions auprès du ministre de la Santé et des Services sociaux, ainsi qu’auprès des autorités du CISSS de la Montérégie-Est, visant la mise en place d’un GMF satellite à Saint-Amable;

3. Interventions auprès du ministre de la Santé et des Services sociaux ayant contribué à l’obtention de deux ambulances additionnelles (équivalent à 7 509 heures supplémentaires de service) pour desservir le territoire Beloeil-Varennes;

4. Interventions visant à améliorer le service ambulatoire desservant notamment Contrecoeur;

5. Interventions ayant permis l’octroi d’une subvention de 47 263$ du MSP, dans le cadre du Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité, à la Maison des Jeunes de Varennes;

6. Interventions ayant permis l’octroi d’une subvention de 90 000$ du MFA à l’organisme Entre-Ailes de Sainte-Julie pour l’implantation du Programme d’Initiatives de travail de milieu auprès des aînés en situation de vulnérabilité (ITMAV) et suivi du versement pour le Centre d’action bénévole de Contrecoeur et le Centre d’entraide bénévole L’Envolée de Sainte-Julie;

7. Soutien aux démarches des autorités municipales de Varennes, pour la réalisation de la construction de la première maison de la Fondation Véro et Louis, et l’obtention d’un financement gouvernemental récurent annuel de 1,2M$ pour son fonctionnement;

8. Interventions auprès de la ministre de déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et du ministre des Finances, afin de remédier au manque de financement pour les services offerts à la clientèle handicapée de 21 ans et plus par le Centre de Répit-Dépannage Aux 4 Poches;

9. Présence assidue aux diverses tables de concertation regroupant les milieux communautaires et municipalités du territoire pour assurer l’avancement des différents dossiers.

En matière de développement économique, de tourisme, d’infrastructures municipales et de transport routier,

• continuer à travailler de concert avec les autorités municipales pour favoriser le développement des parcs pétrochimique et technologique de Varennes;

• continuer à travailler de concert avec les autorités municipales et régionales en vue de l’établissement d’un pôle logistique de transport dans la région de Contrecoeur;

• tabler sur les atouts indéniables qu’offre notre circonscription, notamment la proximité du fleuve, les pistes cyclables, le patrimoine bâti, les paysages pittoresques, afin d’en assurer le dynamisme économique, en collaboration avec les différents intervenants du milieu;

• apporter son appui aux démarches des MRC, des municipalités, des groupes ou individus qui demandent à ce que l’ensemble de la population ait accès au service Internet haute vitesse, particulièrement dans les secteurs ruraux;

• voir à ce que, dans le cadre des budgets disponibles, le gouvernement du Québec verse les sommes nécessaires à la réalisation de projets de construction et d’amélioration des infrastructures municipales essentielles au mieux-être des populations concernées;

• voir à la construction de bretelles d'accès reliant la montée Sainte-Julie et le boulevard Lionel-Boulet à l’autoroute 30;

• appuyer la municipalité de Contrecoeur dans ses demandes de mise aux normes du feu de circulation à la Colonie des Grèves de Contrecoeur, ainsi que l’installation d’un feu clignotant au coin de la route Marie-Victorin et de la montée Saint-Roch.

Résultats depuis l’élection de 2014

1. Obtention de l’inclusion de Contrecoeur dans les plans du gouvernement du Québec pour l’établissement d’un pôle logistique et interventions visant sa concrétisation;

2. Démarches visant la concrétisation de l’investissement de 30,5M$ annoncé sous le gouvernement Marois pour la mise en place de la SEMECS (usine de biométhanisation) à Varennes;

3. Interventions pour l’obtention d’une somme additionnelle de 18M$ du MDDELCC s’ajoutant à l’investissement initial de 38M$, annoncé sous le gouvernement Marois, pour la construction, à Varennes, de l’usine de Vanerco (consortium Enerkem—Ethanol Greenfield) destinée à la production de biocarburants à partir de déchets;

4. Interventions visant l’obtention d’un investissement de 21M$ du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN), dans le cadre du Plan d’action de la politique énergétique 2030, pour la construction de la bibliothèque municipale Net-Zéro de la Ville de Varennes;

5. Démarches auprès du ministre délégué à la Stratégie maritime ayant permis l’établissement de la Zone industrialo-portuaire Contrecoeur-Varennes, ainsi que l’investissement de 38 500$ pour l’élaboration de son Plan de développement;

6. Obtention d’un soutien financier totalisant 1,14M$, pour l’ensemble de la circonscription, dans le cadre des Programmes d’entretien du réseau supérieur en milieu urbain, de subvention aux travaux d’entretien de la signalisation aux passages à niveau et d’aide au réseau routier municipal;

7. Démarches ayant contribué à l’octroi de contributions financières totalisant 965 236$ du MAMOT, dans le cadre du Programme de traitement des eaux usées, pour l’ensemble de la circonscription de Verchères;

8. Démarches ayant contribué à l’octroi d’un soutien financier de l’ordre de 552 765$ du MTQ pour la réfection complète de la rue Michael-Faraday à Sainte-Julie;

9. Démarches ayant contribué à l’octroi d’un soutien financier de 1,2M$ du MTQ pour la réfection de la montée de la Baronnie à Varennes;

10. Octroi de subventions totalisant 295 224$ pour l’amélioration du réseau routier municipal dans l’ensemble de la circonscription de Verchères;

11. Suivi des investissements du MTQ totalisant quelque 30M$ sur l’ensemble du territoire de la MRC Marguerite-d’Youville, pour l’entretien et la réfection du réseau routier supérieur, dont 25M$ pour des travaux d’asphaltage, notamment à Contrecoeur, Sainte-Julie et Varennes;

12. Interventions pour l’obtention d’une subvention de 834 000$ de la part du MAMOT et de la de Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour l’aménagement de sites d’interprétation de la nature au parc des Étangs Antoine-Charlebois, à Sainte-Julie, et au parc Le Rocher, à Saint-Amable;

13. Démarches ayant contribué à l’obtention d’un investissement de plus de 600 000$ du MAMOT pour la réalisation de segments de la piste cyclable Oka—Mont-Saint-Hilaire à Sainte-Julie et Varennes;

14. Démarches ayant contribué à l’obtention d’un investissement de 643 119$ du MAMOT, via le Programme Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), pour la réalisation du projet Entre Deux-Rives (piste cyclable entre le fleuve et la rivière Richelieu) dans la MRC Marguerite-d’Youville;

15. Démarches ayant contribué à l’octroi d’une subvention de 1,277M$ du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) à l’Institut national de recherche scientifiques (INRS) pour de nouvelles infrastructures à son centre de Varennes;

16. Interventions et représentations auprès du MERN et des autorités concernées, en appui au projet d’Institut du Transport électrique à Varennes;

17. Soutien aux démarches visant la création du Centre d’excellence en électrification des transports et en stockage d’énergie à Varennes;

18. Interventions auprès des autorités concernées pour la mise en place d’abribus à Varennes, notamment à l’intersection de la route 132 et du boulevard Lionel-Boulet;

19. Suivi du versement d’une aide financière récurrente de 305 038$ du MESI au CLD Marguerite-d’Youville pour le développement des secteurs stratégiques et créneaux d’excellence, et depuis 2016, près de 670 000$ dans le cadre du Fonds de développement des territoires (FDT).

20. Interventions ayant contribué à l’octroi de contributions financières dépassant 24,2M$ à diverses entreprises de la circonscription.

Autres interventions:

Interventions ayant contribué à la désignation du fleuve St-Laurent comme lieu historique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel;

Interventions répétées auprès du MTQ visant la finalisation de la bretelle d’accès à l’autoroute 30, direction Est, à partir de la route 229;

Interventions répétées, notamment auprès du MAMOT, visant à faire en sorte que l’ensemble du territoire de la circonscription de Verchères puisse être connecté à Internet haute vitesse.

En matière d’éducation, de culture, de vie sociocommunautaire et de services à la population,

• continuer à apporter son soutien à la municipalité et à la Commission scolaire des Patriotes pour l’obtention d’une nouvelle école à Saint-Amable;

• poursuivre le travail visant à soutenir, dans le cadre des budgets disponibles, les projets éducatifs, la construction et l’amélioration d’infrastructures culturelles de la circonscription;

• appuyer, notamment financièrement, le travail des milliers de bénévoles qui se dévouent au sein des nombreux organismes sociocommunautaires, environnementaux, culturels et sportifs que compte la circonscription de Verchères.

Résultats depuis l’élection de 2014

1. Obtention d’un investissement de 8,5M$ pour la construction d’une nouvelle école primaire à Saint-Amable (12 classes);

2. Interventions ayant contribué à l’implantation d’une classe de maternelle 4 ans à l’école Mère-Marie-Rose à Contrecoeur;

3. Interventions ayant contribué à l’implantation d’une classe de maternelle 4 ans à la nouvelle école à Saint-Amable;

4. Interventions ayant contribué à l’annonce d’investissements de l’ordre de 14,875M$ du ministère de l’Éducation (MEES) visant la réfection de plusieurs écoles de la circonscription, notamment L’Arpège, Le Rucher, Arc-en-ciel, du Moulin, Mère-Marie-Rose, François-Williams, J-P-Labarre, Marie-Victorin, Les Marguerite, La Roseraie, Le Carrefour, du Carrousel et Le Sablier;

5. Interventions auprès de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) ayant contribué à l’annonce de la mise en place d’un projet d’école alternative à Sainte-Julie, qui verra le jour à l’école Le Rucher pour la rentrée scolaire 2018, de même que pour la préservation du nom original de l’école J.-P.-Labarre à Varennes;

6. Appui au mouvement Je protège mon école publique, notamment lors de la chaîne humaine réalisée lors de la rentrée 2015 à l’école L’Odyssée de Saint-Amable;

7. Suivi du versement d’une subvention récurrente de 211 500$ du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) à la Corporation de développement communautaire (CDC) Marguerite-d’Youville;

8. Suivi du versement d’une aide financière récurrente de 284 917$ du MESS à la MRC Marguerite-d’Youville pour soutenir le développement des compétences et améliorer la formation;

9. Octroi d’un soutien financier totalisant 381 028$, dans le cadre du Programme de soutien à l’action bénévole, aux différents organismes sociocommunautaires, environnementaux, culturels et sportifs que compte la circonscription de Verchères;

10. Intervention ayant permis l’octroi d’une aide financière de 33 160$ du MFA à la Maison des jeunes de Contrecoeur pour le projet Support action;

11. Interventions ayant permis l’octroi d’une subvention supplémentaire de 33 944$ du ministère de l’Agriculture, des pêcheries et de l’alimentation (MAPAQ) à la Société d’agriculture du comté de Verchères pour l’édition 2016-2017 de l’Exposition agricole de Calixa-Lavallée dans le cadre du programme Appui aux expositions agricoles;

12. Suivi du versement d’une aide financière totalisant 710 700$ du ministère de la Culture et des Communications (MCC) pour le développement des collections des bibliothèques municipales du territoire;

13. Interventions ayant contribué à l’octroi d’une subvention de l’ordre de 69 400$ du MCC pour la restauration de la Maison Lenoblet-Du Plessis à Contrecoeur;

14. Interventions ayant contribué au versement d’une aide financière de 45 000$ du MCC à la Ville de Sainte-Julie pour la réalisation du projet Médialab à la bibliothèque municipale;

15. Obtention d’une subvention de 1 500$ de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et aux Saines habitudes de vie, pour la Société pour l’épanouissement des jeunes de Saint-Amable pour la poursuite de sa mission.

Autres réalisations

1. Interventions ayant contribué à l’annonce d’investissements du MEES de l’ordre de 6,23M$ pour l’agrandissement de l’école des Coeurs-Vaillants à Contrecoeur et de 4,52M$ pour l’agrandissement de l’école Ludger-Duvernay à Verchères;

2. Suivi du versement d’un investissement du MERN de l’ordre de 423 424$, dans le cadre des Programmes d’efficacité énergétique, pour les écoles l’Envolée, du Carrousel, François-Williams et Ludger-Duvernay;

3. Suivi du versement d’un investissement de l’ordre de 405 094$ du MEES à l’école Les Marguerite pour le système d’incendie et la réfection des trottoirs;

4. Suivi du versement d’un investissement de l’ordre de 251 047$ du MEES au Centre de formation du Richelieu pour la réfection de la chaufferie;

5. Suivi du versement d’un investissement de l’ordre de 182 377$ du MEES à l’école Ludger-Duvernay pour imperméabiliser les fondations;

6. Suivi du versement d’un investissement de l’ordre de 152 359$ du MEES à l’école François-Williams pour le remplacement des portes extérieures, ainsi que pour le système d’incendie;

7. Suivi du versement d’un investissement de l’ordre de 39 251$ du MERN à l’école L’Odyssée pour la conversion du système de chauffage;

8. Interventions ayant contribué à l’octroi, dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalité destiné aux municipalités amies des aînés, d’une aide financière de l’ordre de 38 350$ du MAMOT à la Ville de Varennes.

Autres interventions:

Appui aux revendications des producteurs agricoles de la circonscription visant à leur permettre de faire face aux effets néfastes de l’augmentation débridée de la valeur foncière de leurs terres;

Soutien aux revendications des pêcheurs dans le dossier des poissons appâts (dépôt, entre autres, d’une pétition contenant quelque 7300 signatures à l’Assemblée nationale).

Léo G. Brunet, agent officiel- Produit par le comité électoral de Stéphane Bergeron

Stéphane Bergeron est fier du bilan du mandat 2014-2018, des réalisations de plus de 223,8 M$, et se dit prêt à poursuivre le travail pour le mieux-être des gens de la circonscription

C’est lors d’un événement protocolaire tenu à la nouvelle école primaire de Saint-Amable, le 4 septembre dernier, que le député sortant et candidat du Parti Québécois dans la circonscription de Verchères, M. Stéphane Bergeron, a brossé un tableau fort positif du bilan de son cinquième mandat à l’Assemblée nationale du Québec. M. Bergeron a fait état des mesures entreprises et de ses nombreuses réalisations visant à améliorer la qualité de vie de ses concitoyennes et concitoyens, de même qu’à favoriser le développement de chacune des municipalités qui composent la circonscription. « Ces réalisations, qui totalisent plus de 223,8 millions de dollars, sont le fruit du travail que les membres de mon équipe et moi-même, entre autres, avons effectué au cours du mandat 2014-2018 », a-t-il déclaré. Parmi ses accomplissements, on retrouve notamment :

Environnement et transports collectifs

• réalisation des stationnements incitatifs de Sainte-Julie, Varennes et Verchères;

• préservation de certains acquis locaux et régionaux dans le cadre de la réorganisation de la structure de gouvernance du transport collectif dans la grande région métropolitaine, dont la ligne #700 du CIT Sorel-Varennes et la gratuité de la desserte locale à Sainte-Julie.

Familles, loisirs et sports

• réalisation de la 3e glace de l’aréna de Sainte-Julie ;

• obtention d’une aide financière aux propriétaires de maisons lézardées à Saint-Amable, Sainte-Julie et Varennes;

• construction du bâtiment de services au parc Passe-Partout à Verchères et l’aménagement du centre communautaire de Calixa-Lavallée.

Santé et services sociaux

• maintien du Groupe de médecine familiale (GMF) Les Seigneuries;

• obtention de deux ambulances additionnelles pour le territoire Beloeil-Varennes;

• soutien d’institutions vouées au mieux-être des personnes handicapées (Centre de répit-dépannage Aux 4 Poches et Maison Véro et Louis).

Développement économique, tourisme, infrastructures municipales et transport routier

• création du pôle logistique et de la zone industrialo-portuaire Contrecoeur-Varennes;

• avancement et, dans certains cas, la finalisation de réseaux cyclables tels la Route Verte, à la piste cyclable Oka—Mont-Saint-Hilaire ou le projet Entre Deux-Rive, de même qu’à l’installation d’abribus;

• réalisation de projets structurants tels les usines de biométhanisation et de production de biocarburants ou encore à la création projetée du Centre d’excellence en électrification des transports et en stockage d’énergie à Varennes.

Éducation, culture et services à la population

• construction de la nouvelle école primaire de Saint-Amable et la création d’une classe de maternelle 4 ans dans celle-ci et une autre à Contrecoeur;

• agrandissement, la rénovation et la modernisation de plusieurs écoles du territoire.

Proche de la population de la circonscription

« En observant ces résultats, nous prenons la mesure de tout ce qui a été réalisé au cours des quatre dernières années. Imaginez tout ce qui, sérieusement, pourra être fait, lorsque le Parti Québécois dotera à nouveau le Québec d’un État fort au service des gens! » d’ajouter Stéphane Bergeron. Toujours désireux d’être près des gens, M. Bergeron a précisé que son équipe et lui-même ont reçu des centaines de citoyennes et de citoyens voulant obtenir aide et conseils. « Représenter la population, c’est s’assurer que chaque dossier qui nous est soumis reçoive la même attention et fasse l’objet du même suivi assidu », de préciser le député sortant de Verchères.

Poursuivre sérieusement le travail amorcé

Fort de plusieurs années d’expérience à titre de député, M. Bergeron a confirmé vouloir poursuivre dans la même voie. « J’ai toujours tenu mordicus à travailler en partenariat avec notre milieu afin de respecter les demandes et les besoins des gens de chez nous. C’est bien évidemment ce que je compte continuer de faire lorsque mes concitoyennes et concitoyens m’accorderont une nouvelle fois leur confiance, le 1er octobre prochain », de conclure Stéphane Bergeron.

Lever du drapeau et don d’un ginkgo à la nouvelle école de Saint-Amable

Afin de souligner la rentrée dans la toute nouvelle école primaire de Saint-Amable, M. Bergeron a officiellement hissé le drapeau du Québec devant l’établissement. De plus, il a offert à l’école un ginkgo, un arbre dont l’origine se perd dans la nuit des temps et qui symbolise la naissance et la persévérance. « Le lien, d’une part, entre cette nouvelle école et la mission dont elle doit s’acquitter, et, d’autre part, les thèmes de la naissance et de la persévérance nous est apparu comme allant tout naturellement de soi, puisqu’il est question de l’éducation de nos jeunes, qui constituent la plus grande richesse de notre peuple, car ils en sont l’avenir », de conclure Stéphane Bergeron.

Stéphane Bergeron dépose son bulletin de candidature du Parti Québécois dans Verchères

C’est le 3 septembre dernier que le député sortant et candidat du Parti Québécois dans Verchères, M. Stéphane Bergeron, s’est rendu au bureau du directeur de scrutin dans la circonscription, M. Mathieu Campion, afin d’y déposer officiellement son bulletin de mise en candidature pour le scrutin du 1er octobre prochain. « Après l’assemblée d’investiture, le dépôt du bulletin de mise en candidature contenant les signatures requises constitue un moment des plus solennels et chargé d’émotions. Il a pour effet de formaliser la démarche entreprise à l’égard de la population auprès de laquelle on sollicite un nouveau mandat. En me présentant chez le directeur de scrutin afin de satisfaire à toutes les formalités d’usage, me voici officiellement candidat pour la présente élection. J’entends faire en sorte, d’ici au 1er octobre prochain, de mériter de nouveau la confiance de mes concitoyennes et concitoyens et, par la suite, de continuer à m’en montrer digne », d’indiquer Stéphane Bergeron.

Un nombre de signatures dépassant largement le nombre requis

Pour qu’un bulletin de mise en candidature soit valide, il doit notamment contenir la signature d’au moins cent électrices et électeurs résidant dans la circonscription. Celui de M. Bergeron dépassait largement le nombre de signatures requises. Lors du dépôt de son bulletin de mise en candidature, le candidat du Parti Québécois dans Verchères était accompagné de la directrice de l’organisation de campagne et déléguée officielle, Mme Diane Duplin.

Stéphane Bergeron estime que pour obtenir un mandat fort le 1er octobre prochain, il faut appuyer le Parti Québécois

C’est le 29 août dernier qu’avait lieu, l’assemblée d’investiture du Parti Québécois de Verchères au cours de laquelle la candidature du député sortant, M. Stéphane Bergeron, a été officialisée en prévision de l’élection du 1er octobre prochain. Outre son collègue de Jonquière et whip en chef de l’opposition officielle, M. Sylvain Gaudreault, qui présidait l’événement, et le député bloquiste de la circonscription, M. Xavier Barsalou Duval, près de 200 personnes enthousiastes, au nombre desquelles on retrouvait plusieurs candidates et candidats de la région, dont le député de Saint-Jean, M. Dave Turcotte, s’étaient déplacées pour appuyer M. Bergeron.

Pour sa part, le chef du Parti Québécois, M. Jean-François Lisée, qui se trouvait en tournée en Estrie, a néanmoins tenu à adresser un message à son candidat et aux militants de Verchères, qui a été projeté sur écran pendant l’événement. Quant à eux, l’ex-député de Verchères et Premier ministre Bernard Landry, ainsi que la Première ministre Pauline Marois, ont transmis des messages de félicitations bien sentis qui ont touché Stéphane Bergeron.

« Je suis reconnaissant de la confiance qu’on me témoigne »

Bien qu’il ne s’agissait que d’une formalité, puisque M. Bergeron était le seul à avoir présenté un bulletin de candidature dans les délais prescrits, cette assemblée revêtait une grande importance à ses yeux. « C’est un peu comme pour une union; ce n’est pas la cérémonie elle-même qui permet à l’amour de s’épanouir, mais celle-ci a néanmoins pour effet de formaliser la situation et de l’afficher au vu et au su de tous. Il en va de même pour l’assemblée d’investiture, même lorsque non contestée, elle permet de formaliser la chose en présence d’un grand nombre des membres à qui on doit le privilège de porter les couleurs de notre formation politique. Je leur suis profondément reconnaissant de la confiance qu’ils me témoignent, élection après élection », de déclarer monsieur Bergeron.

Des engagements sérieux et réalistes

Réitérant son engagement indéfectible envers les citoyennes et citoyens de la circonscription de Verchères, ainsi que sa fierté de représenter à nouveau le Parti Québécois, Stéphane Bergeron a ajouté: « Les électeurs de notre territoire comprennent depuis toujours que notre parti propose, encore une fois, un programme crédible, cohérent, pertinent et réaliste qui correspond parfaitement aux besoins des Québécoises et des Québécois. Comme nous l’avons toujours fait, nous jouons franc-jeu avec la population de sorte que tous nos engagements sont sérieux et réalisables; nous laissons aux autres partis le rôle de jouer aux marchands d’illusions. J’ai d’ailleurs entièrement confiance en l’intelligence des électeurs de la circonscription de Verchères pour qu’ils continuent de faire la part des choses, entre l’authenticité du PQ et les mirages que font miroiter les autres partis. C’est toujours aussi sérieusement que je compte représenter la population de tout le territoire à l’Assemblée nationale ».

« Le changement serait apparemment très tendance, par les temps qui courent… Encore faut-il savoir de quel changement on parle. Les libéraux et leurs clones caquistes ne peuvent que nous ramener sur le chemin de l’austérité et de la réduction des services publics, comme en témoigne l’engagement de François Legault à l’effet de couper 5000 postes dans la Fonction publique québécoise. Est-ce le changement attendu? Le vrai changement, c’est d’avoir un État fort et efficace au service des gens, un État dans lequel la population pourrait de nouveau avoir confiance, un État dont elle serait fière au point de l’imaginer apporter sa contribution originale au concert des nations. Il est à nouveau temps de voir grand pour notre peuple et cela passe par l’élection du Parti Québécois! », de conclure Stéphane Bergeron.

Député bloquiste de Verchères, puis de Verchères-Les Patriotes, de 1993 à 2005, avant d’être élu à l’Assemblée nationale en 2005, puis réélu en 2007, en 2008, 2012 et 2014, Stéphane Bergeron est un homme politique connu pour ses talents d’orateur, ses convictions souverainistes et sa détermination à défendre tant la population qu’il représente que les dossiers qui lui sont confiés.

Notre campagne verte pour l'élection 2018

Une «campagne verte»

L’humanité fait face aujourd’hui à des défis environnementaux majeurs et décisifs pour son avenir. La présente campagne électorale sera de nouveau l’occasion, pour le Parti Québécois, de s’exprimer haut et fort sur la question.

Cependant, nous n’entendons pas nous contenter de simplement discourir sur l’environnement. Nous verrons, encore une fois, à mettre concrètement en application les principes que nous défendons et dont nous faisons la promotion. C’est pourquoi nous avons développé le concept d’une «campagne verte», une campagne originale au cours de laquelle des mesures concrètes seront à nouveau mises en œuvre pour réduire sensiblement notre empreinte écologique.

Au cours des quelques dernières élections, nous nous sommes efforcés, en effet, de changer les vieux réflexes et de réellement intégrer le principe selon lequel tout ce que nous achetons et tout ce que nous consommons a un impact sur notre planète. Pour renverser la tendance et éviter la catastrophe écologique appréhendée, l’espèce humaine doit désormais s’employer à anticiper et tenter de limiter, sinon éliminer, les impacts de sa présence et de ses activités sur notre planète. Chacune et chacun d’entre nous, tant individuellement que collectivement, doit donc se pencher sur ses habitudes et gestes quotidiens, de même que sur leurs conséquences sur l’environnement.

Aussi, le Parti Québécois de Verchères a revu ses façons de faire. Voici donc comment, avec son candidat, Stéphane Bergeron, il entend faire campagne.

Visibilité

Nous avons résolument décidé de réduire notre empreinte écologique. Dans ce contexte, la décision de mener une campagne soucieuse de l’environnement se concrétise en investissant des sommes et des efforts dans le but de faire les choses autrement. Un des premiers gestes posés par notre comité électoral fut de choisir un local électoral situé dans la municipalité la plus populeuse de la circonscription, soit Sainte-Julie, à un carrefour situé à proximité de l’autoroute 20 et à quelques kilomètres de l’autoroute 30, où le flot quotidien de personnes et de véhicules figure parmi le plus important du secteur.

Nous profiterons également de la grande souplesse que nous offrent les technologies de l’information pour assurer notre présence sur l’échiquier politique, tout en laissant une empreinte moins lourde sur l’environnement.

Dans cette perspective, notre site Internet constitue un outil privilégié de communication, tout comme les médias sociaux, tels Facebook et Twitter. On retrouvera sur ces trois plateformes toutes les informations pertinentes tout au long de la campagne: convocations aux événements, communiqués de presse, photos, messages, etc.

Affichage

Notre comité a opté pour une cinquième campagne électorale consécutive présentant un affichage traditionnel restreint. En effet, nos panneaux sont installés en nombre restreint à des endroits stratégiques dans chacune des municipalités de la circonscription. Nous avons notamment réutilisé le matériel employé lors des élections antérieures pour l’installation des panneaux 4’ X 8’. Nous favoriserons par ailleurs la participation citoyenne en misant sur ce que nous appelons l’affichage «domestique».

Par cette façon de faire, nous voulons briser la vieille habitude voulant qu’il faille absolument gagner la bataille de l’affichage, qui ajoute bien peu, il faut le reconnaître, à la profondeur des débats. Nous pourrions résumer notre stratégie par l’expression: «afficher peu, mais afficher mieux!». Nous sommes bien conscients du fait que, tout au long de la campagne, nous risquons d’entendre des commentaires portant sur la modestie de notre affichage. Chaque fois, nous rappellerons les raisons qui motivent ce choix stratégique: réduire la «pollution visuelle» qui fut tant décriée par nos concitoyennes et concitoyens lors de campagnes électorales antérieures.

Compensation pour les émissions de gaz à effet de serre de la Mini-StephMobile

Le véhicule dans lequel prendra place Stéphane Bergeron, une Dodge Caliber SE SXT 5P 2009, présente, selon les chiffres fournis par le Guide de l’auto 2009, une consommation moyenne d’essence de 8 litres aux 100 kilomètres, pour un rejet de CO2, selon l’organisation indépendante reconnue internationalement GHG Protocol, de l’ordre de 20,8 kilogrammes aux 100 kilomètres.

Nous avons décidé, cette fois encore, de compenser pour les émissions de gaz à effet de serre de ce véhicule pendant la campagne. À cette fin, nous avons utilisé la formule de calcul développée par le projet Carbone boréal, chapeauté par des chercheurs de l’Université du Québec à Chicoutimi. Comme ceux-ci le suggèrent, nous pousserons plus loin notre démarche de compensation, puisque leur formule de calcul, pour la catégorie des voitures compactes, tient compte d’un rapport de 10,2 litres aux 100 kilomètres. Nous nous montrons ainsi préventifs face aux dangers qui guettent notre climat. C’est un engagement formel que prend l’organisation du Parti Québécois de Verchères.

Au moment de l’ouverture officielle du local et du dévoilement de la Mini-StephMobile, le véhicule de campagne, monsieur Jacques Durocher, du Comité ZIP (zone d’intervention prioritaire) des Seigneuries, aura pris la lecture de l’odomètre du véhicule. Le soir du scrutin, soit le 1er octobre prochain, il prendra de nouveau la lecture de l’odomètre.

Cette lecture nous permettra d’établir le nombre d’arbres que le Parti Québécois de Verchères compte faire planter dans la circonscription au cours du mandat. Il procédera, pour ce faire, via les municipalités et divers organismes de la circonscription s’intéressant à l’horticulture, à l’écologie et à l’environnement.

Compensation pour l’utilisation du papier pendant la campagne

Le dépliant constitue le moyen le plus direct de communiquer avec l’électeur, puisqu’il l’atteint directement dans son foyer. Il importe donc que cet outil reflète bien la philosophie de la «campagne verte».

Comme il n’est guère écologique d’utiliser une telle quantité de papier, nous comptons atténuer l’empreinte écologique découlant de notre utilisation de papier en recourant au même procédé que pour l’utilisation du véhicule de campagne, c’est-à-dire en nous engageant à planter une certaine quantité d’arbres après l’élection.

Sachant qu’une tonne (1000 kilogrammes) de papier est responsable de l’émission de 1027 kilogrammes de CO2 et que, selon les normes RSE (Responsabilité sociale des entreprises) un arbre compense en moyenne pour l’émission de 25 kilogrammes de CO2, nous serons en mesure d’établir le nombre d’arbres que le Parti Québécois de Verchères devra faire planter pour compenser notre utilisation du papier. En considérant qu’aucun arbre n’est utilisé lorsque du papier recyclé est employé, nous dépasserons une fois de plus la compensation requise, puisque nous avons l’intention de recourir à du papier recyclé aussi souvent que possible, notamment pour la production du dépliant, qui sera imprimé sur du papier recyclé non glacé au moyen d’encres écologiques.

Local électoral

À l’intention de nos bénévoles, nous avons rédigé un guide pour l’organisation du local, dans la perspective d’une «campagne verte». Toutes et tous sont invités à le respecter.

Concrètement, nous devrions faire en sorte:

❒ d’utiliser du papier 100 % recyclé post-consommation (certifié FSC); ❒ de servir du café et du thé équitables et biologiques; ❒ d’utiliser de la vaisselle réutilisable ou, à défaut, recyclable ou compostable; ❒ de recourir à des produits respectueux de l’environnement pour l’entretien du local; ❒ de recycler le papier, le verre, le métal et le plastique.

En outre, nous devrions voir à ce que:

❒ les documents soient imprimés en format recto-verso le plus souvent possible et que les notes soient prises au verso de feuilles déjà utilisées et destinées à la récupération; ❒ la plupart des appareils électriques et des lumières soient fermés avant de quitter le soir; ❒ personne, dans l’organisation, ne laisse tourner inutilement le moteur de son véhicule aux abords du local électoral; ❒ toutes nos affiches, au lendemain des élections, soient recyclées et/ou réutilisées.

 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top