Sur proposition de Stéphane Bergeron, l'Assemblée nationale demande au gouvernement de rectifier les propos offensants pour le Québec publiés dans le Washington Post

Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations internationales, de Francophonie et de francophonie d’Amérique, monsieur Stéphane Bergeron, a présenté une motion, le 8 février dernier, qui fut unanimement adoptée et qui demande au gouvernement du Québec de rectifier les propos outrageux récemment tenus par un chroniqueur de Vancouver à l’encontre du peuple québécois dans les pages du Washington Post.

Cette motion se lit comme suit: «Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement du Québec de rectifier les propos tenus à l'encontre du peuple québécois par un chroniqueur de Vancouver dans le Washington Post le 1er février 2017 et qu'elle appuie toute démarche du gouvernement du Québec visant à défendre la réputation du Québec sur la scène internationale».

«Il était impensable, pour moi, de rester les deux bras croisés devant ce qui constitue une attaque sans fondement contre le peuple québécois. Prétendre gratuitement que l’histoire du Québec aurait toujours laissé poindre des relents de racisme et qu’elle serait propice à la production de désaxés enclins à commettre des massacres est une distorsion éhontée de la réalité québécoise qui mérite une rectification immédiate et énergique. Le Québec a toujours été, est et sera toujours une terre d’accueil. Affirmer le contraire relève d’une méconnaissance crasse des faits et d’une mauvaise foi à peine voilée. Je suis fier que l’ensemble de la députation québécoise ait appuyé cette motion et déplore du même souffle la décision de quelques députés fédéraux, notamment du Québec, qui ont refusé leur consentement à ce qu’une motion analogue présentée par le Bloc Québécois puisse être débattue et adoptée par la Chambre des communes... J’espère que la volonté clairement exprimée par les députés de l’Assemblée nationale saura permettre qu’on se fasse, chez nos voisins du sud, une opinion du Québec qui soit basée sur des informations crédibles et équilibrées», a déclaré Stéphane Bergeron.


 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top