Sur proposition de Stéphane Bergeron, l'Assemblée nationale presse le ministère des Transports de procéder à l'élargissement de l'autoroute 50

Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle responsable de la région de l’Outaouais, monsieur Stéphane Bergeron, a présenté une motion, le 15 février dernier, qui fut unanimement adoptée à l'Assemblée nationale et qui requiert du ministère des Transports du Québec qu'il remédie à la dangerosité de plusieurs tronçons de l’autoroute 50 en procédant à son élargissement. Fait à noter, les libéraux, qui ont demandé l'ajout des mots «par phases», ont refusé de s'associer à Stéphane Bergeron pour présenter conjointement cette motion.

Cette motion se lit comme suit: «Que l’Assemblée nationale prenne acte de la dangerosité de plusieurs tronçons de l’autoroute 50 pour ses usagers; Qu’elle déplore les nombreuses pertes de vies humaines sur son tracé; Qu’elle presse le ministre des Transports, de la mobilité durable et de l’électrification des transports d’aller de l’avant rapidement avec le projet d’élargissement à 4 voies de l’autoroute 50, par phases et que ces travaux soient inscrits dans le Plan québécois des infrastructures».

«Depuis trop longtemps déjà les gens de l’Outaouais réclament, à bon droit, l’élargissement complet de l’autoroute 50. De trop nombreuses années d’attente qui auront causé des accidents qui auraient, dans bien des cas, pu être évités et dont certains se sont révélés mortels. Des travaux sont souvent entrepris, partout à travers le Québec, pour corriger des infrastructures routières qui se révèlent dangereuses. Il importe de faire de même pour l'autoroute 50, qui, sur bien des tronçons, n'est encore qu'une simple route, d'autant que la configuration a souvent été prévue pour quatre voies. Je suis très heureux que l'ensemble des collègues de l’Assemblée nationale aient appuyé cette motion que j'ai présentée ce matin. J’ose espérer que les travaux se mettront en place et avanceront rapidement, en dépit du petit ajout de dernière minute au libellé de la motion qui précisait qu'ils devaient s'effectuer "par phases"… Je suis conscient de la complexité de la planification de ce genre de travaux, mais les gens de l’Outaouais se sont montrés très patients; il est plus que temps d’agir pour permettre que la région soit enfin reliée au reste du Québec par une autoroute en bonne et due forme et sécuritaire!», a déclaré Stéphane Bergeron.

https://youtu.be/14TWjBt-_-o


 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top