Jean-François Lisée et Stéphane Bergeron distribuent des tracts à Sainte-Julie et Longueuil

Le chef de l’opposition officielle, Jean-François Lisée, s’est joint, le 1er juin dernier, au député de Verchères, Stéphane Bergeron, de même qu’à un groupe de militantes et militants du Parti Québécois de Verchères, pour une opération de distribution de tracts à Sainte-Julie et Longueuil pour promouvoir Le Grand Déblocage, qui propose des solutions crédibles pour désengorger le réseau router et redonner du temps précieux aux familles de la Rive-Sud.

Le Grand Déblocage permettrait d’accroître significativement la mobilité des citoyennes et citoyens dans la grand région métropolitaine. Ce projet ambitieux vise à améliorer de façon significative la mobilité durable pour l’ensemble du Grand Montréal, non seulement dans les déplacements en direction et au retour de Montréal, mais aussi sur l’axe Est-Ouest en Montérégie.

L’élargissement de l’autoroute 30 sur le tronçon situé entre les autoroutes 20 et 10, qui est extrêmement congestionné à toute heure du jour et même de la nuit, en y aménageant une voie supplémentaire dans les deux directions, qui serait réservées pour le transport en commun, le covoiturage et les véhicules électriques font partie de la proposition. Dans l’intervalle, afin de parer au plus urgent, on procéderait rapidement à l’aménagement rapide d’une voie réservée dans les deux directions sur les accotements, ce qui constitue une mesure de mitigation nécessaire, d’ici à ce que les travaux d’élargissement de l’autoroute 30 sur ce même tronçon soient complétés. En outre, la voie réservée sur l’autoroute 20 qui existe entre la route 132 et le boulevard de Mortagne, à Boucherville, serait prolongée jusqu’à la route 229 à Sainte-Julie. Sur la voie réservée aménagée sur la route 132 entre Général-Vanier et de Montbrun, à Boucherville, on autoriserait désormais le covoiturage, histoire de fluidifier la circulation et d’encourager les automobilistes à se déplacer à plusieurs dans un même véhicule.

«D’ici 2025, nous voulons réduire de 10% la congestion routière dans la métropole et les régions voisines. Cela veut dire 133 000 automobiles de moins sur les routes, et une réduction des GES au moins 8 fois plus importante que ce que promet le REM. En plus, nous le savons, les citoyens veulent passer moins de temps en déplacement, et davantage en famille; nous leur offrons des solutions de transport accessibles, efficaces et rapides. C’est notre engagement!», de déclarer monsieur Lisée.

«Nos routes sont bloquées. C’était hier un inconvénient, c’est maintenant un fléau. Dans la grande région métropolitaine, un automobiliste perd 76 heures par année dans les bouchons. Et aucun projet en cours ne va inverser cette tendance folle. Le REM est un projet coûteux et inefficace; en respectant les mêmes échéanciers et les mêmes coûts, nous présentons un plan beaucoup plus utile et ambitieux», a fait savoir le porte-parole de l’opposition officielle pour le dossier du REM et député de Sanguinet, Alain Therrien.

«Le Grand Déblocage que nous proposons, c’est entre autres un meilleur service pour les citoyennes et citoyens de la Rive-Sud, qui auront enfin un service de transport en commun à la hauteur de leurs besoins. Les tram-express donneront une bouffée d’air frais pour la région. De plus, il s’agit d’un plan essentiellement électrique; avec 475 000 déplacements électrifiés additionnels, le Parti Québécois confirme sa volonté de tourner réellement le dos au pétrole», a conclu Stéphane Bergeron.


 

Facebook

Coordonnées

Édifice NOVO-CENTRE
1625 boulevard Lionel-Boulet
Bureau 103
Varennes (Québec) J3X 1P7
Téléphone : 450 652-4419
Téléphone sans frais : 1 800 652-4419
Télécopieur : 450 652-3713
Courriel: Stephane.Bergeron.VERC@assnat.qc.ca

Back to top